UA-66561467-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Il s'appelle Denis

Des kinés j'en ai épuisé quelques-uns, enfant rebelle j'avais vite compris qu'ils ne me voulaient pas que du bien, ils me volaient mon temps 3 fois par semaine, tordaient, palpaient, mettaient en traction, visaient l'extension complète puis forçaient la flexion. Ils voulaient que je soulève des poids, garde l'équilibre sur des planches à bascule. Ils mesuraient, pesaient, notaient puis constataient que ça ne servait à rien. Je perdais irrémédiablement mes capacités physiques. Jour aprés jour, articulation aprés articulation les destructions osseuses entraînaient une perte de mobilité puis une fonte des muscles, quand les articulations finissaient par disparaître le tout se réorganisait avec plus ou moins de bonheur. A l'adolescence j'ai décidé que s'en était fini de toutes ces obligations, que j'avais autre chose à faire que de passer mon temps à constater que j'allais de plus en plus mal, à chaque séance le couteau entrait un peu plus profond, torsion à droite, torsion à gauche. J'ai donc décidé un jour de laisser à cette maladie le moins de place possible quitte à négliger des traitements, quitte à en payer le prix plus tard, j'avais fait mon choix : ne pas vivre pour la maladie mais plutôt vivre avec même moins longtemps.


Puis est venu le temps de la chirurgie. On a scié, rabotté, creusé, vissé, encastré ce métal qui est en moi puis retendu, modifié, suturé et il a fallu ... rééduquer. Quelques kinés et un déménagement plus tard j'ai rencontré Denis ou plutôt son remplaçant que j'ai failli virer illico-presto mais Denis est arrivé (héhé), sans s'presser (héhé) et alors et alors ... ??


Et alors il était différent. Avant de vouloir tester force et amplitude il m'a écouté, il a entendu les souffrances du passé, il a compris mon non-désir de performance pour la performance et ensemble on a travaillé la qualité de vie, l'économie musculaire, l'écoute de soi et puis doucement, sans violence, la confiance et puis doucement, le dépassement. Et un jour sa petite Marie, il l'a remise debout. Puis un pas, puis deux, puis le couloir, puis l'aller-retour. Demie-heure aprés demie-heure notre bataille a été une affaire de patience pour un peu plus d'autonomie, pour un peu plus de vie. Il n'y a pas de mots pour décrire ce qu'il y a entre lui et moi. Il est mon kiné, mon confident, mon ami, il a vu naître mes trois premières filles, a été mon témoin lors de mon mariage. Il est et restera mon Denis. Cela fait 6 ans que j'ai quitté la Lorraine et je n'ai pas pu remplacer Denis le kiné. Aprés lui personne, ça m'est impossible.
Heureusement l'ami Denis est un fan de la Provence alors de temps en temps il arrive chez moi dans sa belle voiture et on rafraîchit nos états d'âme "ça va toi ?"

533d64e00ea5ebc98428a2a9a63b7d8e.jpg

 

 Moi et Denis

 

 

 

 

3e579914308207099c79e30dd04cc00e.jpgDenis et moi

 

 

 

 

 

 

8510a84897b41014ffd43b39a37779db.jpg

 

moi et la femme de Denis : Florence !! 

 

 

 

 

 

Sachez mesdames (et messieurs) que mon ami Denis vous accueille dans un cabinet flambant neuf à Nancy ICI .

et sachez messieurs (et mesdames) que sa charmante épouse dentiste de profession vous attend ICI 

Allez je vous laisse entre de bonnes mains, quant à moi j'ai un hélico à prendre, bye bye !!

 

Commentaires

  • Super ce portrait ! Denis a eu la chance de te rencontrer Marie aussi me semble-t-il.
    Mon fils aussi a rencontré un super kiné, Francis il s'appelle, c'est un homme génial, simplement, qui sait communiquer, qui donne son temps, du temps, sans compter, qui écoute, qui partage... bref il y a une réelle et telle complicité entre eux deux que mon fils adore son kiné, ... euh pardon, son prof de sport, parce que pour lui, c'est pas de la kiné qu'il va faire chez lui, mais du sport. Et puis il n'y a pas que la "kiné" il y a tout ce partage de connaissances qui font grandir mon fils. Et puis nous parents, nous avons aussi une relation de confiance avec lui, et ça c'est très important aussi.
    Bon Francis est un être à part, un peu fou, mais on l'adore !

  • quelle belle rencontre !
    de l'écoute, du respect, de la chaleur ! bref ! un p'tit bonheur !

  • Les Denis sont les meilleurs !!! :-)
    Sinon comment vas-tu ?

  • Hello Denis-de-retour-de-vacances !

    Un jour je décortiquerai ce qui se cache et ce qui résonne derrière les "ça va ?"
    Comment vais-je ?
    Bah je dirais que dans l'ensemble ça va !! comprenne qui pourra :))
    Dis-moi Denis-qui-fait-du-webmarketing-pour-tes-oeuvres un de ces quatre ça serait bien qu'on en parle !

    Et toi ça va ?

  • un petit coup de coeur en passant.... ma foi oui les Denis sont parmi les meilleurs? mais il y a aussi les bruno, les nicolas, les gilles, les bernard, les gérard etc... bref je suis allée visiter le blog de Denis-m, et j'aime beaucoup ses peintures... allez y jeter un coup d'oeil ça vaut le coup.

  • Et bien moi, dans le registre kiné, c'est un Bernard dont je me souviendrais toujours. Il a été le premier kiné de ma soeur (Moi, je) et depuis, j'ai une admiration pour les hommes portant noeud papillon !!! J'ajoute que sa technique est en constante recherche et que sa gentillesse et son écoute sont légendaires !

  • Que tu es belle sur cette photo Marie !!!!!!!!!!!!!

  • Bon, Marie, parlons peu parlons bien. Je ne vais pas pouvoir venir le 5 mais Béa vient. Je suis un peu coincidure à Paris pour mon chantier, en gros, vaut mieux que je sois là et pas en goguette pour 5 ou 6 jours durant (le minimum quand je viens à Marseille !). Total => je serais sans doute enfin libre de nouveau ... en octobre ! D'ici là, tu as le temps de nous rapporter encore un superbe trophée de design, ma jolie :)

    Béa t'apportera mille et un bisous de ma part !!!!

  • @ soeur à moi, je : un kiné en noeud pap, ça s'annonçait original !! et ben moi j'aime les originaux (et pas les orignaux parce que l'orignal est un animal dangereux °°) parce que les "poussez/pliez" baclé en 10 min je ne peux plus les encadrer !! c'est important de réunir une équipe soignante "personnalisée" et c'est une chance d'y arriver !

    @ Cath : je ne te cache pas ma déception %( mais je m'en doutais depuis quelques jours ... chantier d'été, Cath surbookée !! Bah si je rentre de Copenhague avec le trophée je reste deux jours de plus et on improvise une fête d'enfer à Paris avec plein de designers, blogueurs et tout et tout !!
    Je rentre le 25 avis à la blogosphère réservez d'ores et déjà la soirée du samedi 25 ça va décoiffer !!!

  • C'est bizarre cette habitude que nous avons de nouer des liens presque "charnels" avec les gens qui nous triturent, nous tripotent, nous étirent, nous détendent....Actuellement, ma kiné, qui s'appelle Béatrice, et qui me "draine" est presque devenue une copine. Et il y a quelques années après une très mauvaise chute dans les escaliers (pour ne pas faire tomber Loïc qui avait quelques mois, j'ai tout encaissé et mes hanches ont souffert), le kiné, qui lui s'appelle Claude, est devenu un ami depuis maintenant 17 ans.
    Les photos sont magnifiques et vous rayonnez vraiment tous les deux.
    Dis tu pars quand pour Copenhague ? raconte moi cette histoire s'il te plait Marie!!!

  • Salut chère Marie,

    J'arrive chez toi depuis cath, sinon moi j'ai un kiné que j'épuise depuis 1989, et il m'adore, je pense même que je l'ai adopté, enfin il est à l'aise dit t'il le bougre! faut dire que je suis un gars très libre, que je suis un vrai! dit t'il ! bon bof!
    Sur mon site, il y a un lien qui t'amenera vers mes diaporama, si tu veux faire une ballade virtuelle en forêt ou dans ma commune ou visiter les entrées de caves je t'invite, aussi sur le site tu cliques sur outil et gran écran, c'est mieux pour le conford. Bonne chance Marie. Pat.

  • Belles lectures Marie, Gibran, Racines, Alex Halley est décédé en 1992, il n'a malheureusement pas vu la consécration de son ultime oeuvre écrite avec la collaboration de David Stevens " Mama Flora " son ancêtre, Flora petite fille d'esclaves traverse les épreuves avec une détermination indéfectible, luttant pour le bonheur des siens dans une Amérique violente où la pauvreté était le lot commun de la majorité des Noirs. J'ai bien pleuré en lisant ce chef d'oeuvre éh oui! Patlesarthois à la larme facile, mais il a une excuse parce qu'il a beaucoup souffert. En ce moment je lis un livre admirable " la Molavie " ce livre retrace la vie d'un pays qui n'existe pas, à la manière d'un guide touristique, hillarant, il fait parler des touristes bidons, etc... d'après l'auteur ce pays virtuel aurait été pionnier dans le domaine spacial, ils furent les premiers avoir envoyé un homme en Pologne etc... sinon je viens de relire " Le batard récalcitrant de Tom Sharpe qui retrace la vie de du jeune Lockhart Flawse batard de son état qui a reçu de son grand père une bien étrange éducation. Capable de lire l'Ancien Testament en Ourdou, de réciter ses tables de multiplications en Latin, il est à dix huit ans totalement ignorant des chose du sexe, aussi lorsqu'il tombe éperduement amoureux, sa vie se transforme t'elle en une farce cocasse, oui Marie un excellent livre pour décompresser. Bonne soirée Marie. Pat.

  • si je rentre de Copenhague avec le trophée je reste deux jours de plus et on improvise une fête d'enfer à Paris avec plein de designers, blogueurs et tout et tout !!
    Je rentre le 25 avis à la blogosphère réservez d'ores et déjà la soirée du samedi 25 ça va décoiffer !!!

    >>>>>>>>> pas de "si", mais un "quand" !!!!!!!!!! :)

    Love et good luck !

  • @ Béa je ferai bientôt une note sur l'aventure Copenhague,
    quant aux relations de ce type je ne me connais que celle-là et celle de l'ange peut-être mais en fugace !!

    @ Patlesarthois hello Pat, tes commentaires podcastés chez Cath me donnent une idée du son de ta voix extraordinaire !! je suis bien contente de ta visite, je lis à l'heure actuelle les oeuvres complètes de Gibran et y prends un grand plaisir, j'essaie d'en garder quelques phrases "je veux plutôt mourir de désir que vivre d'ennui" "celui qui ne vit pas dans les théâtres des rêves est esclave de sa vie"
    J'ai déjà visité ton site et me suis baladée sur tes sentiers, ils sont c'est sûr un chemin vers les rêves !!

    Je n'ai pas lu "Mama Flora " !! je vais profiter de mes vacances pour le faire, merci du conseil. Je verrai pour l'autre livre parce ma liste des livres que j'ai trés envie de lire est déjà longue !!
    A trés bientôt j'espère !!

  • La petite vidéo pour Marie..... Pat...
    http://www.dailymotion.com/Patlesarthois/video/x2ncn6_webcam-1185736420515_webcam

  • Pat !! Tu pleures aussi devant Maigret ?? Un grand merci pour ce message du soir, toi tu pleures facilement et moi je dis merci tout le temps mais quand je suis touchée je ne peux pas m'en empêcher ! je vois que nous aimons les mêmes auteurs !! toi aussi tu mets des marques aux pages que tu aimes !!
    Bon chemin à toi Pat, j'espère qu'il croisera encore ma route !

    Ta cocotte ;D

  • ah Marie, tu les fais tous craquer !
    J'ai vu la vidéo de Pat.. et je suis allée faire un tour du côté de son site : beaucoup d'émotions, de belles images, de beaux mots aussi, beaucoup de tendresse et de vie ! Touchant.

    P.S. : ah j'ai oublié de dire que tu étais magnifique sur ces photos : des yeux pétillants et un sourire malicieux, c'est tout Marie ça !

  • Merci les filles...... Pat.

Les commentaires sont fermés.