UA-66561467-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Haïkus

Je me suis inscrite au Hub Haïkus d'ici et de là-bas sur viadéo.

Connaissez-vous ces trés courts poèmes ?

"Tout ce qui n'est pas réellement présent dans le coeur ne ramène pas au haïku" Taneda Santoka
(1882-1940)

 

 

On appelle cette fleur pivoine blanche
Oui mais,
Un peu de rouge...

Takahama Kyoshi
(1874-1959)

37f7fc8d7e50aed8300e0d13ed45abdd.jpg

Commentaires

  • Un vieil étang,
    Une grenouille saute,
    Le bruit de l'eau.

    Matsuo Bashō

  • Au fond de ma cour, un arbre dont j'ignore le nom n'a plus de tête, il survit et gémit à côté d'une pivoine arbuste haute d'un mètre que protège une pierre plate venue de la mer. Le matin au printemps, ma pivoine fait la belle, mais sa blancheur se perd dans la pâleur du brouillard dyoxine du Gravier, tapis vert restauré, une odeur épouvantable cuit l'admosphère, se fond dans les glaires blancs de l'air, ma pivoine est comme moi, elle a beaucoup de tempérament, il en faut dans ce monde de brute, et cette odeur .... j'aime, que dis-je j'adore le seringa, ah ! si je pouvais me chouter au seringa !

    Je t'embrasse l'insoumise ...

    Pat ...* décalqué de chez décalqué, mais c'est moi qui commande ! non mais !!!

  • Moi qui, pour parler du pain, suis obligée d'expliquer le blé, la farine, le moulin et la soeurpain (la boulangère), je pense que j'aurais du mal. Mais je suis admirative de ces quelques mots qui disent ...tout.

    Un haïku de Marie ? C'est quand ?

  • Un rayon de soleil,
    Une branche de cerisier,
    C'est le printemps.

    J'adore tout simplement ces petits poèmes qui sont autant d'arrêt sur image. Mille big bisous ma belle.

Les commentaires sont fermés.