UA-66561467-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'amour d'un père

A tous les parents qui accompagnent leurs enfants tous les jours et bien au-delà.

Un jour, un fils dit à son père 'Papa, tu veux courir un marathon avec moi ?' et le père dit « oui ».
Ils courent ensemble leur premier marathon.

Une autre fois, le fils redemande « Papa, tu veux courir encore un marathon avec moi ? » et le père dit « oui, mon fils »

Un jour, le fils demande à son père : « Papa, tu veux courir avec moi le Ironman ? »

Le Ironman est le thriatlon le plus difficile qui existe (nager 4km, faire du vélo pendant 180 km et courir 42 km)
Et le papa dit "oui"
Le récit semble simple. jusqu'à ce qu'on regarde ces images fantastiques !!!!






Le carburant : l'amour
Le comburant : l'amour
L'étincelle : le désir

Le résultat : le pouvoir

Que nos records soient de cet ordre ou d'atteindre la fin de la journée, ils n'ont de sens que s'ils font briller la joie dans nos yeux.

En regardant ce film les miens ont beaucoup brillé, peut-être parce que l'émotion les avait emplis de larmes, larmes de joie partagée.
J'ai eu vraiment envie de partager ces instants à mon tour avec vous. Alors, vos yeux ont-ils brillé aussi ?

Commentaires

  • oui Marie, ils ont brillé!
    quel courage, quel bonheur on lit dans leurs yeux!
    oui emue je le suis
    quelle leçon!
    mon retour sur ton blog apres quelques semaines d absence m'aura encore une fois enrichie plus plus!
    merci marie
    et gros bisous

  • Michele ! je suis contente de te voir ;)
    Tu n'as pas manqué grand chose, j'étais en vacances de blog un peu, avec la rentrée qui arrive je sens l'inspiration qui revient !
    Je te souhaite une très bonne rentrée ma Michèle, sur la note précédente tu as un lien vers notre album photo à Barcelone, ça s'est très bien passé, nous avons retrouvé la voie de l'harmonie !
    je t'embrasse !

  • Et dire que nous avons ce pouvoir de transporter les montagnes, si tu avais la foi tu dirais à cette montagne va là et elle irait, ce père a véritablement la foi ...

    Bise ...

    Pat ...***

  • ah ah mon pat !! ma foi méfie-toi car si je désire t'envoyer une montagne de biz tu risques bien de la recevoir !

  • sympas ces photos et bravo pour l'harmonie!!
    moi aussi je prépare un album sur les montagnes des andes, je te l'envoie bientôt
    bises a tous

  • Ca me va chère insoumise j'adore ça !

    bonne nuit, et fais de beau rêve ..

    Pat ...***

  • Oui, c'est très chouette. Je ne sais pas qui est le papa, mais il a une sacré condition physique. En sais-tu un peu plus Marie sur l'histoire personnelle de ce père et de ce fils ?

  • Mes yeux ont brillé derrière les larmes et mes larmes ont coulé derrière l'étincelle...
    C'est beau, c'est fort, l'amour, l'amour, l'amour... je suis sans voix. Il va me falloir un petit temps pour me remettre...
    Merci à toi Marie !!
    Bisous

  • oui le carburant c 'et l 'amour
    l amour toujours, sans amour on est
    une branche morte, mais avec l'amour
    on donne un peu de vie à ceux
    qu'on aime ou que l 'on cotoie.
    je suis comme patricia je suis sans
    voix devant l 'amour de ce papa et
    le sourire d 'amour du fils naik

  • Pierre a regardé la vidéo et les larmes dans les yeux il m'a dit "j'aurais tellement aimé en faire autant avec Fiona".
    Pourtant il en a tant fait, tant donné.

    Ce n'est pas tant l'exploit physique qui me bouleverse c'est de voir que cet exploit est guidé par la force de l'amour.
    En regardant cette vidéo je vois un père qui hurle à tous l'amour pour son fils. Et c'est si beau.

  • Marie, tu sais quoi? Jolie note, Tu sais quoi? Je suis rentrée le 03/08/08 de Camargue et suis repartie en demi solo avec ma chienne le 21;

    Tu veux que je te dise : ça me barbe d'être devant un ordi

    Un seul truc à te dire : A quand le prochain resto et à quand ton baptême d'ULM?

    Amitiés

    Alix

  • Ma chère insoumise,

    Puisque j’ai l’honneur de tes crayons, gommes et postillons en tous genre le matin sur ton bureau, je t’offre à mon tour ce fragment du journal intime d’André Gide …

    Insoumis,

    Le monde ne sera sauvé, s’il peut l’être, que par des insoumis. Sans eux, c’en est fait de notre civilisation, de notre culture, de ce que nous aimions et qui donnait à notre présence sur terre une justification secrète. Ils sont, ces insoumis, le sel de la terre, et les responsables de Dieu …

    Je t’embrasse mon insoumise et que Dieu te garde …

    Pat …*** rebelle et insoumis, libre …

  • André Gide avait vu juste.

  • Éh ! Oui ma chère Patounette, Gide de part sa sexualité avouée, a taché depuis son insoumission, surprendre, manifester dans toutes les atmosphères, même dans les silences de son écriture, sans les mouvements, sinon de quelques rides sur son visage, de témoigner sa liberté.

    Bise …

    Pat …***

  • Merci Marie pour ces images.

    Ce père n'a pas abandonné la course pour son fils. Mais est-ce vraiment privilège ?

    Je ne suis pas capable pour ma part d'en faire autant.

    Mais cela me renvoit à cette situation là à chaque fois, citée en exemple :

    "J’ai été invité en tant que parent à la maison de quartier pour faire de l'acro-branches avec ma fille et les jeunes animateurs du CLSH. Pas mal, Etoile se débrouille parfaitement bien dans les arbres, bien mieux que d'autres... (« mieux que les autres », c’est pour ceux qui aiment bien faire des comparaisons dans un esprit de compétition). C'est dommage, j'avais oublié mon appareil photo.

    Tout un groupe de jeunes ados, y compris Etoile (14- 17 ans), étions ensemble pour partager le pique-nique tout simplement et faire les acrobaties dans les sapins.

    J'ai bien aimé ce jour là, même s'il a fallu que je dépasse mes peurs dans les hauteurs...

    Voici mes quelques privilèges d'être un parent d'une jeune ado. en situation de handicap m'imposant sur le fait de me battre pour la vie parmi tous et non dans un endroit "spécial"...

    En compensation du manque de préparation et de compréhension du terrain... ou du manque d'habitude...

    Ce père est extraordinaire, dire que l'amour donne des ailes et qu'il n'y a que ça qui soigne !

  • Ton collègue, cet ami qui a choisi de partir au milieu des épreuves n’était plus désireux de jouir encore de la vie, et cette absence devenue comme une forme d’ingratitude, nous interpelle par sa richesse, parce que le geste de disparaître est forcément gratuit. Nous réalisons soudain à quel point nos existences sont exigeantes, fragiles, pourtant toutes les possibilités de rencontres, d’aventures ne manquent pas, vois tu mon amie, m’a rencontre avec toi ne vient pas du hasard, mais bien d’une fragilité commune qui est celle de la différence dans l’économie de la santé. D’où vient ce besoin de tout accaparer ? Manger l’autre dans le mystère fondamental de la personne humaine, celle du cannibalisme des foules, se manger soi même par son suicide. La pensée de savoir cet ami en paix me donne un grand calme intérieur, et même si on a le droit de se raccrocher à tous les espoirs, son geste est pardonnable. Se tenir en bride dans ce monde reste du domaine de l’affrontement, nous le mesurons forcément chaque jour.

    Je t’embrasse chère insoumise …

    Pat …***

  • "Se tenir en bride dans ce monde reste du domaine de l’affrontement, nous le mesurons forcément chaque jour."

    Oui, mais un affrontement qui amène peu à peu à la sérénité.

  • Absolument ma chère Patounette, de la souffrance naît la sérénité, puis peu à peu la plénitude, s'étirer de tout son être par une multitude de phrases colorées, écrire dans l'obscurité de sa nudité la conquête des chaos, pour qu'un jour l'apparence du fatalisme disparaisse, plus qu’une promesse, c’est mon souhait !

    Bise ...

    Pat ...***

  • De retour!
    Pascal

  • "De retour!
    Pascal

    Ecrit par : pascal | 07.09.2008 "

    Yeeeeeeeeees !!!
    et moi un peu en retrait ces derniers jours mais je vais m'y remettre !

  • pat, ton commentaire a touché
    mon coeur....
    je ne te dirais pas comment...
    ce que je retiens en plus ce sont les rencontres
    que l 'on fait.une force qui menera peut être
    à la serenité!
    naik

  • L'important ma chère Naik et que ce coeur batte en toutes les saisons, et à toutes heures du jour et de la nuit. Il te faut ni te résigner, ni succomber, parfois la vie que nous portons en nous a besoin de se ranimer. Rien n’est fatidique dans la vie, seule notre existence, le secret est qu’il faut la nuancer.

    Bise chère Naik …

    Pat …***

  • Voui, mais c'est beau, mais ça fait pleurer...

  • je reste sans voix

  • Je reviens pour tout lire et ...pas de billets depuis beaucoup de jours...
    Ça va petite Marie ?

  • slut ma grande et oui mes yeux ont brillé et brillentencor
    putain que c'est beau
    quand est-ce qu'on pourra refaire le monde marie?
    t'as une grande place dans mon coeur
    je te souhaite une douce nuit
    ce soir il va pleuvoir
    bisou
    la cat

  • Mes yeux se sont remplis de larmes et pourtant je suis dur.
    Ce n'est pas un père mais un héros pour faire ça

  • François ? de l'association ?
    qui que ce soit, oui c'est beau et oui c'est émouvant et oui nous avons tous cette force en nous ...

    Biz François

  • ouiiiii j'adore iron man 2 aussi ^^"

  • C'est une très belle histoire. Je viens de découvrir votre blog et je tiens vraiment à vous féliciter! Continuez comme ca!

Les commentaires sont fermés.