UA-66561467-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Taux d'incapacité 100 %/ compensation du handicap 0 €. Cherchez l'erreur !

Pour que tout le monde comprenne je vais faire un rappel des aides dont il va être question :

ACTP : allocation compensatrice tierce personne : attribuée et versée par le conseil général aux personnes handicapées afin de rémunérer des personnes pour leur aide dans les actes quotidiens. Aide indexée aux revenus du FOYER.

PCH : prestation de compensation du handicap : le joujou lancé à grand coup de publication presse après l'adoption de la loi du 11 février 2005. attribuée par la CDAPH commission départementale d'aides aux personnes handicapées, versée par le conseil général. Objectif : garantir la compensation globale de tous les frais supplémentaires liés au handicap. Non indexée aux ressources.

Alors jusque là on pourrait se dire, bravo ! quel courage, quel engagement que cette loi ! la compensation globale pensez-donc !

Passons donc si vous le voulez bien à un cas concret. Au hasard MOI !!

Situation : femme 39 ans, mariée, mère de 4 enfants, salariée. Taux d'incapacité 100 % à validité permanente.
ACTP attribuée à 60 % après procés ayant duré 2 ans au tribunal du contentieux de l'incapacité en mars 2008.

Mise en place du taux corrigé de l'ACTP en juin 2008 avec correctif sur rappel et trop perçu. Montant accordé 485 € (dépenses réèlles tierce personne 800 €/mois)
Envoi des revenus 2007 à réception.
14 Octobre réception d'un courrier m'informant que les revenus du foyer dépassant le plafond le montant de mon ACTP atteint les 0 € à partir de JUILLET 2008, trop perçu de 4 mois je vous laisse faire les comptes.

Lundi matin (ce jour) MDPH de Vaucluse : Mise en place d'une prestation de compensation du handicap.
- non cumulable avec l'ACTP dont je suis titulaire jusqu'en 2013 !! -> Et si j'y renonce (à mes 0€ d'aide) ? oui peut-être ...
- La PCH n'est attribuée que pour les aides humaines. Qu'est-ce donc les aides humaines, des tierce-personnes ? que nenni !
Les aides humaines ne sont que les aides qui touchent à la personne : sortir du lit (mais pas le refaire), toilette (mais pas nettoyer le lavabo), hygiène de l'élimination (pipi, caca mais pas tirer la chasse), s'habiller (mais pas laver le linge ni le repasser alors pensez-donc celui des enfants !!) manger (mais pas faire à manger ni les courses ni débarasser la table ni faire la vaiselle). C'est bien pour ça que jusqu'à maintenant je m'étais accrochée à mon ACTP qui avait l'avantage d'avoir pour seule contrainte de pouvoir justifier l'embauche effective d'une ou plusieurs tierce-personnes.

Quel choix me reste t'il ?

Avoir le regard fier et loin porté en me disant que mon handicap ne coûte plus rien à la société (sauf peut-être le manque à gagner sur les impôts qui m'occtroient une demi-part supplémentaire) ??? le tout en regardant mon mari s'épuiser car ayant l'entretien du linge, de la maison et de sa femme à sa charge parce qu'on a beau être au-dessus du plafond on n'est pas Crésus non plus ? Je me dis qu'il pourrait, un jour, regretter le choix qu'il a fait quand il avait 19 ans, avoir envie que sa paye serve à autre chose qu'à pallier mes manques.

Mentir ?

En prétendant que je ne peux manger seule, me coiffer seule ? que mon mari refuse de m'aider à m'habiller, aller aux toilettes ?

Faudrait-il cesser de travailler ? Faudrait-il cesser de se battre ? de vivre ?


Tout le monde devrait être au courant car le handicap ça n'arrive pas qu'aux autres et qu'aujourd'hui en France on peut être reconnu invalide à 100 % et avoir en tout et pour toute aide 0 €. Salauds d'handicapés riches.

Et je ne vous parle pas de l'accueil suspicieux que j'ai reçu à la MDPH. Quant à l'attribution d'une aide animalière ... mais vous n'êtes pas aveugle (espèce de voleuse !!) non Madame j'ai dit chien d'assistance pas chien guide ... quand on travaille à la MDPH la moindre des choses serait de connaître la différence.

Aujourd'hui, une fois de plus je suis désabusée plus qu'en colère mais à force de se battre on devient des guerriers et un jour les guerriers font la guerre ... AUX ARMES ...

Commentaires

  • Quoi quoi ?!
    Mais ta MDPH BOIT !!!

    Bien sûr que non l'aide humaine ne se limite pas aux soins corporels !
    J'ai 24h par jour d'aide humaine financée par la MDPH, depuis 2 ans je crois, et mes aides humaines font tout ce que je ferais si je le pouvais, ménage compris !
    Je sais qu'il y a encore de grande disparité selon les régions, mais ça vaudrait le coup de les mettre face aux textes...
    Courage en tous cas !

  • Par toutes les pintades endimanchées en complet bleu, et celles qui font le trottoir, encartées : UMP SOCIOLO COMMUNISTE et VERT (et vert, ils vont être jaloux) si c’est t’y pas une honte de voir ça dans un pays fait de droits et du suffrage universel, quand le vote d’un pauvre, d’un malade, d’un handicapé vaut bien celui d’un salopard costume cravate, salopette de travail ou bottes merdiques du travail des champs pour les autres ! Où quand bien même d’un Sarkozy, d’un banquier véreux, d’un Trader et même d’un mafieux ! Pauvre pays si guignolesque qui abuse ses handicapés au point d’être dans l’obligation de saisir les instances juridiques pour satisfaire notre identité non productive, ni même économique au sens le plus nauséabond du terme, j’ai honte de vous qui nous malmenez ! Je crois pouvoir dire que le monde des handicapés doit être géré autrement que dans une structure administrative ou même étatique…. Et surtout au grand surtout ne venez pas me dire que vous comprendriez mieux l’handicap parce que vous auriez les neurones plus accessibles après 50 ans, non ne le faites pas car ça a le don de m’énerver !! en 1998 il aura fallut 4 procés pour me rendre justice de mon infirmité causée par un délinquant du bistouri ( fausses factures des fameuses prothèses 20 millions de l'époque et grand copain du médecin conseil de la sécu de l'époque, jamais jugé le lascart et tous les salopards de confères de Paris, coupables coupables, la honte de la médecine, avec des avocats américain, jamais jugés dis-je pour vice de forme mes enfants, ah ! ah! le trou de la sécu sur le dos des malade a bon dos, et toutes les fausses factures d'ambulanciers véreux ah! ah! ah! pauvre sécu ) cette ordure qui m'a laissé infirme à vie avec toutes les conséquence d'aujourd'hui, avec mes avocats nous avions saisi la Cour de cassation de la République et sans même passer par les branches machins nous avons fait condamnée la caisse primaire de la sarthe ...

    Marie, ma petitote bat toi sacré nom d'un chien !

    Pat ...*** honteux de tant d'injustice

  • Oui, Marie, ils nous MENTENT et passent leur temps à ça !

    Je fais partie de l'association de défense AMI en tant que correspondante.

    Et des personne du Vaucluse, ils me semblent ont signalé des abus effroyables, on ponctionne l'argent dû aux personnes handicapées pour remplir les poches de d'autres.

    C'est comme l'exemple des AVS (Auxiliaires de Vie Scolaire) faisant croire au restant du monde que c'est pour la "scolarisation des élèves en situation de handicap dans les écoles ordinaire" où l'Education Nationale pour ne pas payer ses amendes à la non embauche des personnes handicapées emploient ces personnels (en plus sous contrat privé en toute impunité) sous couvert de personnes dites "handicapées".

    Des tissus de mensonges pour enrichir tous ces politiques qui se servent de l'argent du public pour leur compte.

    Par exemple, rien que toute la clique du Président de République et ses 150 employés prennent le budget pour une ville de 150 000 habitants.

    Je comprends ta colère et je me joins à toi, si tu as besoin, n'hésite pas !

    Crépuscule de l'AMI (Association de défense des Malades Invalides et handicapés)

  • Je suis en colère !!! Je suis en colère parce que le handicap est déjà suffisamment lourd à porter dans une société où on se met des oeillères et où certains bien pensants ont encore des idées dignes du moyen âge, pour que l’on vienne en plus y ajouter des combats administratifs. Je suis en colère car on se dit un pays social, à tort dans certains domaines. Je suis en colère car le handicap coûte cher, grève largement un budget familial et qu’il faut toujours quémander pour obtenir gain de cause. Je suis en colère car la majorité de la population ignore toujours ces réalités alors que nous sommes fin 2008. Je suis en colère parce que trop peu de personnes se sentent concernées par le handicap et beaucoup se sentent au contraire totalement à l’abris de ce mot.

    Quand Fiona a été opérée de sa gastrostomie, elle a baissé de 2 catégories. Allons savoir pourquoi. Il a fallu comme Marie porter plainte au tribunal du contentieux pour obtenir gain de cause.
    Fiona a eu une IMC suite à une négligence médicale à la naissance. 13 ans de procès !La partie adverse à tout fait pour retarder le jugement final…Ils attendaient le pire. Ils ont gagné en partie, Fiona est décédée alors que le procès n’est pas en totalité terminé.

    Voilà ce qui est usant. Se battre, toujours se battre, quémander, faire reconnaître, se justifier et j’en passe !

    Je sais Marie que tu ne baisseras pas les bras. Je te fais confiance. Pour toi et pour les autres.

    Quant à Bernardo, même si, en effet, c’est lourd à porter, dis toi qu’il ne peut pas regretter un tel choix. Il peut juste se sentir démuni par moment…Et tu sais, la vie nous met face à des épreuves sans que nous essayons à faire des choix parfois. Bref, c’est un peu con ce que je dis…

  • Nous, on nous fait du chantage, en faisant suspendre le dossier pendant 2 années, on a été obligé de saisir un député pour la saisi du médiateur de la République, (le dossier du tci avait été laissé dans les oubliettes des tiroirs), on a du saisir la CNITAT par 2 fois au dessus du TCI.

    On a du aussi faire une requête contre le Ministère de l'Education Nationale qui d'ailleurs a toujours raison de tout, même de rejeter ses élèves les plus fragiles des écoles de la République.

    C'est tout juste si on ne nous menaçait de faire venir les gendarmes à la maison parce que nous avons toujours voulu que notre fille ait droit à aller à l'école de tous les enfants.

    Ce sont toutes ces pressions de mises dans nos dos que cela devrait pourtant être médiatisé.

    Même là, on fait pression sur les médias pour qu'ils taisent ce qui se passe dans notre dos et faire croire au reste du peuple.

    C'est la censure aussi dans ce pays pitoyable des étroits de l'homme.

    Bises Marie, je vais diffuser ton message si tu le souhaites sur mes AMI.

  • écoeurée comme trop souvent, moi qui ne rève que d'une petite heure de ménage par semaine pour compenser tout ce que z'hom malgrès toute sa bonne volonté ne peut pas faire pour m'aider lui même. Je vois que je vais pouvoir continuer à en rêver longtemps.
    Je suis dégouté par ses plafonds à décourager de travailler tous les handicapés: si tu bosses tu n'as le droits à rien même si tu n'as qu'un salaire de misère et que tu subis chaque jours les pressions du à ton handicap toujours trop dure à prouver.

  • Crépuscule, je vais souvent sur votre blog et je suis très admirative de votre tenacité. Il en faut pour nos enfants. Se battre et ne jamais baisser les bras. Peut être qu'un jour tous ces combats obtiendront définitivement gain de cause.

  • dégoutée, écoeurée, catastrophée, ...bref, je ne saurai dire combien je suis...atterrée de tant de stupidité bornée ...comme dirait mon Chricri, on devrait les pendre par les c...jusqu'à ce que mort s'en suive pour proférer tant d'aneries...ils mériteraient de se retrouver dans la situation ...mais suis je bête, s'ils étaient dans cette situation, eux trouveraient un moyen pour toucher quand même du fric...je dis "du fric" parce que pour ces gens là, tout revient à ça...
    ...il faut se battre, Marie...oui, je sais, quelquefois, y'en a marre de se battre...mais il faut continuer, sinon, ils auront gagné...c'est usant, mais il faut tenir en se disant qu'on a rien à perdre, qu'on est de bonne foi, qu'ils finiront par lâcher parce qu'on les aura à l'usure et non pas le contraire !!!
    quand à ton mari, c'est sur que cela doit être dur...mais je suis sure qu'il ne se pose même pas la question, il t'aime et cela en passe par là, c'est tout!

    courage, nos pensées t'accompagnent...

  • salut justmarieD

    C'est peut être naïf ce que je vais dire mais je le dis quand même: DU COURAGE

    Je parle de naïvété de ma part car toi JustmarieD tu es courage et determination mais pourtant je te le resouhaite ET VIVE L AMAZONE BLANCHE JUSTMARIED
    Aux armes, citoyennes

  • Bonsoir Marie,
    Décidément le sort s'acharne.
    J'ai lu sur le guide édité par le gouvernement sur : http://www.handicap.gouv.fr … les pages 4 et 5 qui traitent du droit à compensation et de la PCH (qui en principe doivent reprendre le contenu du dispositif législatif et réglementaire) :
    ------------------
    La loi handicap met en œuvre le principe du droit à compensation du handicap, en établissement comme à domicile. La prestation de compensation couvre les besoins en aide humaine, technique ou animalière, aménagement du logement ou du véhicule, en fonction du projet de vie formulé par la personne handicapée.
    Quelles aides puis-je demander au titre de la prestation
    de compensation ?
    La prestation de compensation finance 5 types d’aides nécessaires pour l’accomplissement des actes essentiels de la vie quotidienne et l’accompagnement à la vie sociale :
    • des aides humaines : dédommagement ou salariat “d’aidants” familiaux, recours aux auxiliaires de vie professionnels, à une tierce personne. Les personnes très lourdement handicapées peuvent obtenir une aide jusqu’à 24 h sur 24 ;
    • des aides techniques : achat d’un fauteuil roulant et ses accessoires, d’un ordinateur à lecture optique, de prothèses auditives, etc.
    • des aides spécifiques et des aides exceptionnelles lorsque le besoin n’est pas couvert par une autre forme d’aide ;
    • des aménagements du logement et du véhicule ainsi que des surcoûts de transport ;
    • des aides animalières : l’entretien d’un chien d’assistance ou d’un chien guide d’aveugle...
    ------------------
    Cette notion "d'actes essentiels de la vie quotidienne" (aide directe à la personne suivant un référentiel législatif, à savoir : le référentiel figurant à l'annexe 2-5 du code de l'action sociale et des familles) par opposition à l'aide aux personnes dans "les activités ordinaires de la vie quotidienne" est juridiquement bloquante, surtout si elle est interprétée de manière restrictive.
    J'ai lu le Décret n° 2005-1591 du 19 décembre 2005 relatif à la prestation de compensation à domicile pour les personnes handicapées. Le sentiment que j'en retire de tout cela c'est qu'après les effets d'annonce du début de 2005, il y a encore bien du chemin à parcourir.
    Vois quand même si tu ne peux pas salarier ton mari précisément à titre de dédommagement des aidants familiaux.
    J'ai un copain Directeur de MDPH, je vais lui demander de m'éclairer sur tout ça, mais ce soir, je suis révolté tout autant que toi. Je constate l'abîme qui existe entre l'annonce (la récupération politique) des mesures sociales adoptées par le Parlement et leur application sur le terrain après publication d'application.

    Bises

  • Oui Marie peut salarier Bernardo en tant que tierce personne, c'est certain. Après il faut voir...

  • Patounette, il y a les textes, et leurs applications, nul besoin d'un bac + 25 pour en comprendre les particularismes, ni même d’aller chercher dans quelques opuscules du code pénal des affaires de la sécurité sociale, les termes opaques pour nous convaincre d’une dyslexie passagère. Ces particularismes qui ne sont autres les comptes rendus de fonctionnaires zélés rémunérés uniquement à cette tache par la république française et de proposer à l’Assemblée Nationale, dont les Députés issus du monde médical trop souvent, les lois futures des différentes magistratures complices entres elles. Ce que subit Marie n’est rien en comparaison avec ce que j’ai pu voir, car Marie est instruite, elle sait se défendre, elle sait également lire, et à bien pris connaissance de tous les textes en vigueur, je dis humainement à ceux qui tardivement s’épouponnent d’étonnement de sois disant comprendre l’handicap, la maladie après l’âge respectable de la cinquantaine, de découvrir le code des affaires de sécurité sociale alors que bien souvent les dites personnes ont occupées des emplois important viennent me rendre visite et sûrement que le couillon que je suis leur apprendra la dure existence des blessés de la vie, et surtout comment agir face à des fonctionnaires psychorigides…

    Pat …***

  • je suis dégoutée d'entendre et de lire des choses pareilles. Comme s'il ne suffisait pas de l'handicap pour s'emmerder encore avec des problèmes de fric. tu as bien raison d'expliquer tout cela car les gens croient que l(handicap presque rapporte de l'argent mais je n'ai jamais vu un coffre fort attaché à un faiteuil roulant. malheuresement ceux qui ne le sont pas ne liront pas ce que tu dis et ca c'est dommage car c'est eux qu'il faut toucher par tes cris. je suis desperée d'entendre des choses pareille mais je vais te raconter aussi quelque chose gilles a une aide de l'hopital en tant que papa d'un enfant handicpaé à 80% celle ci biensur est imposable donc du coup nous donne plus de revenus mais oh quelle chance nous avons droit à une demi part supplementaire grace à l'handicap de tanguy quelle joie!! pour les impots mais pas pour la caf et donc la rentrée soclaire pour charlotte on n'y a pas droit car on depasse et eux ne tiennent pas compte d'une demi part supp donc ma fille est lésée à cause de l'aide que l'on a pour son frère pas mal hein!!! cela fait trois ans que ca dure mais c'est moins grave que pour toi marie je suis triste de voir qu'il faut sans arret se battre il ya de quoi baisser les bras mais NON marie tu est une battante et je t'aiderais même s'il faut que je t'accompagne dis le moi je suis à coté et pense bien à toi bises

  • Bon allez je vais essayer de répondre à tous ^^ !!
    @céline -> quoi quoi ma MDPH boit ? (très bonne vanne) non ma MDPH ne boit pas, elle applique les textes au ras des pâquerettes et leur fait dire ce qu'elle veut bien en comprendre, Crépuscule m'a fait suivre des message édifiants d'autres personnes handicapées en Vaucluse ... c'est ainsi et le Vaucluse ne doit pas être le seul département où ça se passe comme ça, un conseil ? reste à nancy !! pour ça j'ai beaucoup perdu ! entre nous ma reco d'invalidité à 100 % à validité permanente je l'ai obtenu en Meurthe et Moselle !!

    Mais tu as raison je peux utiliser ton exemple pour leur mettre le nez dans leur ... choix ?

  • @Pat** -> Marie bats-toi

    ben là tu vois tout de suite comme ça je suis un peu fatiguée de tant de ... mauvaise foi et utilisatioon du handicap à des fins politiques et marketing !

    ... mais oui je vais me battre, comme d'hab ...

  • @ Crépuscule -> merci pour les messages, je connais René, je fais partie de l'AMI, oui tu as raison il ne faut pas que je reste seule, faut vraiment que ça fasse du bruit, je connais pas mal de journalistes d'ailleurs...

  • @ Patounette -> baisser de catégorie suite à la gastrostomie ? j'en apprends tous les jours et pourtant je suis dedans jusqu'au coup alors oui les oeillères ils ont ceux qui ne sont pas touchés, faut dire que le chantier n'est pas joli joli alors ça tourne la tête, ça regarde ailleurs et pourtant je suis de ton avis tout le monde devrait se sentir concerné, au moins ceux qui ont l'amition de veillir en France !

    et non c'est pas con ce que tu dis ! ça nous tombe dessus, on fait face, c'est ainsi on n'a pas choisit, on choisit de se battre une fois de plus mais combien abandonnent ?

  • @ Crépuscule bis -> des pressions ? je ne touche plus rien ils peuvent toujours essayer de me faire taire !!

  • @ Cleanette -> oui je te comprends, vous travaillez tous les deux ... mais essaye quand même, d'un département à l'autre les différences sont énormes, si je pouvais je déposerais un dossier identique me concernant dans toutes les MDPH de France, comme ça, pour voir ...

  • @Léa -> merci pour le coup de gueule et les encouragements ... les pendre par les c......s ? tu me prêtes ton chrichri pour quand je vais aller voir la MDPH ?
    :))

  • @ Kantanga

    merci pour le courage et les jolis adjectifs accordés

    Amazone blanche ?? là je reste surprise, dans les premières séances de reiki j'ai vu une amazone ... toute habillée de blanc ...

  • @ Marcus, merci pour la recherche, j'avoue que l'avis de ton copain directeur de MDPH m'intéresse !
    salarier Bernard : payer des charges et des impôts pour qu'il ait le droit de faire ce qu'il fait depuis toujours ce qui fait réaliser des économies depuis 18 ans à la société française, combien j'aurais coûté en établissement ???

    la meilleure des solutions reste .... le divorce !!!!!

    L'abîme entre annonce et terrain ? une abysse oui !

  • @ Nath -> oui oui fatiguant, usant, ras-le-bol de tout leur fatras, qu'ils me donnent une date de passage devant la commission et je vais débouler remontée comme une pendule, depuis que je suis en Vaucluse mon handicap n'a jamais été aussi mal pris en compte, la honte pour ces fonctionnaires ! quand je lui ai dit que je voulais une procédure d'urgence elle m'a répondu c'est impossible car il faut faire une étude comparative entre la PCH et l'ACTP, je n'ai pas pu m'empêcher d'être ironique : ACTP 0 € la comparaison est vite faite non ????

  • J'ai lu dans les commentaires une suggestion pour salarier son conjoint en qualité d'aide soignant.
    J'ai fait l'expérience : l'urssaf a accepté mes versements sans sourciller. Trois mois plus tard, juste pour le fun, je leur ai demandé quels droits j'avais acquis : avant même d'obtenir la réponse et dans la semaine qui a suivi j'ai reçu une chèque de remboursement de mes cotisations avec excuses : il ne peux y avoir de salariat entre époux : tout ce que l'on fait relève du devoir légal entre époux...
    Eh oui, c'est ainsi. Comme nous avons nous aussi la poisse, je vous précise que mon mari, en fauteuil depuis 15 ans à la suite d'un accident (charpentier > chute d'un toit MAIS il était ARTISAN, statut de merde) n'a jamais bénéficié de la reconnaissance d'accident du travail et il n'est pas INVALIDE, seulement en incapacité au travail !

  • Je te le dis et redis ma petiote d’insoumise, tu es une insoumise ou quoi? bat toi, bat toi ! !!
    Tu sais Marie, quand j’ai avec mes avocats du Conseil d’Etat fait condamner la Caisse Primaire du Mans à Paris ( 1998) par la grande Cour de Cassation de la République, le Pat …*** avec sa vue basse et son air con, simple autodidacte, ( j’ai aucun diplômes, et c’est pas honteux quand on a tout perdu à la naissance)) j’ai construis moi-même ma défense, si bien de mes avocats du Mans, ceux de Rennes, et ceux du conseil d’Etat, j’ai pu m’entendre dire « chapeau monsieur nous n’aurions pas fait mieux « . Quelques temps avant, je suis allé voir ce médecin conseil qui avait osé me mettre 0% d’incapacité alors que j’étais paralysé, désossé du bras gauche suite à une bavure médicale, il avait protégé son pote chirurgien, un escroc notoire sarthois des fausses prothèses, fausses factures, une ordure parmi tant d’autres dans ce milieu opaque du monde chirurgical, je l’ai regardé yeux dans les yeux, je lui dit « écoute moi bien mon pote, je suis mort depuis le 19 août 1959, je porte un numéro sur la gueule GPE 1128 des Pupilles de la Nation,et tu vas regretter ce que tu m’as fait subir ! « Il souriait oui ma grande il souriait, sauf qu’il a moins sourit 5 ans plus tard lorsqu’il m’a reçu dans son bureau où j’avais été convoqué par le directeur Régional de la Caisse primaire des Pays de la Loire , il ne savait plus ou se mettre, le directeur le regardant me dit « vous savez monsieur De Laplace, ce qui vous est arrivé ici ne se reproduirait plus aujourd’hui, et au moment de partir du bureau, je me suis retourné vers mon médecin 0% et je lui est dit « alors je te l’avais pas dis que je reviendrais te voir en ayant gain de cause ! Aujourd’hui ma vie est un petit enfer que j’entretien à coup de drogue pour calmer mes os, savez c’est dur quand des douleurs identiques à des caries dentaire vous fusillent du bout des doigts jusqu’en haut du crâne, mais on y arrive quand même, et si je vous ajoute celles de mon moignon d’estomac qui me font gerber, toujours irradié depuis Gustave Roussy ( 1961/1975) suite aux rayons sous caches de plombs (faut 2000 ans pour éliminer ces merdes de rayons) moralité Marie, ne jamais baisser les bras … j’ai une meilleure gueule en ce moment tu m’as dis en vidéo conférence l’autre jours, c’est que je dors 1 heure de plus ma petitote, de 2 et demi de sommeil, je passe en ce moment à 3 heures de sommeil pas mal non ! mais bon ça dure jamais bien longtemps c'est pour la raison que je fais tout tout de suite...

    Bonne nuit ma chère insoumise …

    Pat …***

  • Marie,

    Penses-tu saisir un député ?

    Malgré leur chantage, j'étais alors retourné à l'ex-CDES, COTOREP (qui n'est ni plus ou moins MDPH aujourd'hui), tout sourire avec des paillettes, la classe quoi.

    Pour demander de réviser le "dossier".

    Peut-être un conciliateur de justice, il existe aussi des médiateurs dans les MDPH (enfin normalement).

    Je suppose que tu vas contester.

    Ils ont même osé écrire, que nous étions des parents précaires, dans le déni du handicap, en grande souffrance, que nous refusions de reconnaître, que si nous refusions de passer l'expertise pour savoir si notre fille n'était pas en danger, sa vie est en danger à l'école, etc, et qu'ils étaient déjà généreux avec nous en accordant 0.

    Oui, de quoi médiatiser où de quoi faire manger des lentilles qu'ils nous ont craché sur leur papier tous leurs asticots.

    Du coup, effectivement, c'est là que je me suis demandé dans quel pays vraiment vivions-nous, si c'était pas vraiment démocratique mais tout simplement qu'une belle censure.

    J'avais donc écrit un bouquin de plus de 250 pages pour dénoncer la situation.

    Je sais bien que tu vas les laisser faire parce que ce n'est pas juste, j'ai fait passé ton lien à l'AMI, qui je ne sais va faire quelque chose.

    Nous nous sommes retrouvés tout seul face ce tout ce tas d'asticots déficients.

    Bises.

  • J'ai oublié la négation, on dit souvent "handicap positif" :

    JE SAIS QUE TU NE VAS PAS LES LAISSER FAIRE !

  • Ma chère Crépuscule, Marie n'a pas d'autres solutions ni choix que celui du tribunal du Contentieux des affaires de la Sécurité Sociale, et ILS LE SAVENT LES BOUGRES !

    Pat ...***

  • Espeil, je pensais que cette possibilité existait entre époux. Quand je travaillais dans le social, j'ai souvent rencontré des femmes salariées par leur maman dépendante.

  • Bon nous n'en sommes pas encore là, la personne qui a pris mon appel a finalement accepté de me faire parvenir le dossier de demande PCH que je vais remplir comme il se doit et du coup j'ai demandé le dossier pou aménagement de logement ey aide animalière, elle était verte ... elle peut et c'est pas fini ...

    mais aujourd'hui j'accuse le coup, je suis fatiguée, vraiment fatiguée, ras-le-bol de leur connerie ... désolée je n'ai pas trouvé d'autre mot ...

  • Marie, je te fais plein de bisous. Bon, je sais, ce ne sont pas eux qui vont faire avancer le schmilblick mais mes bisous sont magiques...Smack !!
    Tu les as reçus ??

  • Au fait Marie, tu es à Marseille le 27 ??
    Je vois Serge et Pascal le 26 au soir. Je ferai un tour à Autonomic le 27.

  • Merci pour les bisous Pat, oui je les ai bien reçus et oui je serai à Marseille les 26, 27 et 28 novembre, super contente si je t'y vois !

  • Bonjour Marie,
    merci pour ton billet . Malheureusement je n'ai pas de réponse

    Bon courage

  • Bonjour
    Vrai que l'aide ménagère ne relève pas de la PCH mais de l'aide sociale aes.
    Par contre pour la pch tu as droit a 5 heures par jour pour la toilette.
    Donc courage, te laisse pas abattre et continue a te battre, et tu as le droit d'etre représentée ou assistée près de la commission de contrôle, par un avocat.
    Daniel

Les commentaires sont fermés.