UA-66561467-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Handicap & Immobilité

Hello les gens,

Je suis là ..
Je vous ai laissés sur une note "un peu bizarre" mais je vais mieux depuis quelques jours, depuis qu'une magicienne des corps est venue à la maison redonner un peu de souplesse à mon enveloppe charnelle qui était devenue aussi raide que la meilleure des cuirasses !
Forcément dans les batailles il y a des vieux réflexes qui reviennent au galop. J'ai beau avoir compris depuis un certain temps que souplesse, légereté et ouverture d'esprit valent mieux qu'endurcissement et prise sur soi pour résister à la pression extérieure, ma bulle de vie tenait plus de la bille en acier que de la bulle de savon !

Dame Maï, ostéomagipathe est donc venue à mon chevet jeudi matin, un échange de paroles durant lequel je m'entends dire, une fois de plus, que j'ai un peu moins mal depuis hier mais j'ai eu très mal ces dernières semaines avant de constater, une fois de plus, sous ses mains expertes en "j'appuie là où ça fait mal" que bien peu de parties de mon corps sont dénuées de sensations douloureuses ...

Dame Maï a fait le maximum, tout en raison gardant vu le niveau de contraction de départ, les douleurs provoquées par les compressions, massages, étirements, aussi experts soient-ils. Depuis le temps que je fréquente les ostéopathes je commence maintenant à "sentir" dès les premiers gestes si c'est "un bon" ou pas et là je crois que c'est "une excellente" et je suis très très très contente de l'avoir trouvée, en plus son cabinet est à 5 km de la maison !!!

J'ai donc retrouvé un peu de souplesse, ça veut dire que je peux tourner la tête pour regarder les coins de mon bureau, non pas plus, faut pas demander la lune hein non plus ^^ ... , je peux bouger les jambes sans me prendre des décharges électriques jusque dans les orteils et respirer presqu'à fond, au-delà ça coince encore au milieu du dos style attaque comanche au tomawak ... Dame Maï conseille un massage complet par semaine jusqu'à relâchement complet avant une nouvelle séance d'ostéo et là je dis ... Oh ouiiiiiiiiiii, massez-moi !

Elle a du rendre un peu de souplesse à mon visage, voilà que quelques sourires sont revenus ! Ajouter à ça quelques visites, messages et coups de fils d'amis sincères, quelques fous-rires, le message très touchant d'un inconnu sur viadéo et le moral est remonté en flèche, devrait y réfléchir Nicolas, la croissance s'obtient peut-être mieux par la solidarité et la confiance que par les menaces et la répression ... [ne cherchez pas ce que ça vient faire là, c'est un truc interne :))) ]

Ensuite j'ai pu encadrer mes mots pour les 20 ans d'Horizon 2000 asbl à Charleroi, j'ai super bien bossé cette semaine et hier soir nous avons dîné avec Patounette, Pierre, Marie-Christine soeur de la première, Philippe le mari de la seconde, 3 de mes fantastics dans un restaurant excellent d'Avignon, dans un cadre convivial et bon-vivant : j'ai nommé "Le bistrot lyonnais" aaaaaaaaaaaahhhh ben oui tout s'explique si c'est lyonnais ça ne pouvait que me plaire :))).

A part le fait que j'ai souffert le martyre à l'aller parce qu'on avait pris ma voiture et que du coup je n'ai pas pu conduire au retour, nous avons passé une très bonne soirée.

J'ai aussi pris contact avec l'équipe pluri-disciplinaire de lutte contre la douleur de l'hôpital de Pertuis, affaire à suivre, je vous racontrai le moment venu, pour l'heure j'ai laissé mes coordonnées et j'ai pour consigne d'attendre qu'ils me rappellent, donc j'attends (depuis mercredi matin !!)

La semaine prochaine j'ai donc la grande joie d'aller en Belgique pour fêter les 20 ans d'Horizon 2000, je dois y rencontrer, entre autres, une montagne avec qui j'échange, depuis bientôt 2 ans je pense, et qu'il me tarde de rencontrer.

Dans le programme des réjouissances il y aura entre autres les photos de l'exposition Esthétique & Handicap, mes textes et j'ai appris hier que j'aurai également l'immense honneur d'être "mannequin" pour le défilé de mode ... ah ah ah oui ben présenté comme ça, je pouvais pas lui refuser ça à ma Patounette :), bon en même temps je ne suis pas sûre que mon côté "bûche" soit bien compatible avec le rôle mais bon on fera ce qu'on peut !!! (comme souvent !)

Promis je vais rester humble même si je suis assez contente de la forme que prend mon implication dans le secteur du handicap.

Pour finir une réflexion que j'ai déjà partagée avec vous il me semble mais deux fois valent mieux qu'une, elle s'adresse aux fabricants de fauteuils roulants :

A bas l'immobilité ! A quand un fauteuil roulant qui apporte, au moins à la partie supérieure du corps, un peu de mobilité, des mouvements de légère oscillation de droite à gauche et d'avant en arrière, grâce à une simple assise suspendue plutôt que fixe, une assise qui bouge quand on avance parce que le corps humain n'est pas conçu pour l'immobilité qui demande une symétrie et un équilibre parfait !! Je vous laisse méditer ...

Bon en attendant le fauteuil roulant feng-shui j'ai acheté un coussin de gel plutôt qu'en mousse à mémoire de forme, je vous tiendrai au courant aussi, pour le moment je le trouve un peu trop fin ....

Marie la bavarde est de retour, c'est normal je vais dormir avec Patricia et ses célèbres boule quies, vais pouvoir lui parler jusqu'au bout de la nuit !!!!!

Pour finir un zéro pointé à Nicolas qui a fait décaler à on ne sait pas quand le reportage d'envoyé spécial sur la scolarisation des enfants handicapés, reportage dans lequel on pourra voir Maxime, le petit prince de notre chère Laurence, Laurence qui nous tiendra informés de la date de diffusion, si diffusion il y a ... le contrôle des médias relève t'il de l'abus de pouvoir ?

Suis en pleine forme moi :))

Allez je vous souhaite un bon dimanche, sous vos applaudissements, parce que vous le valez bien !

Commentaires

  • ah Marie, je suis ravie de te retrouver.. on s'inquiétait Maxime et moi depuis ce temps... et suite à ta dernière note, combien nous sommes près de toi en pensée, même si cela n'enlève rien à tes douleurs, on pense si fort à toi !

    pour l'émission, pas avant quelques semaines.. eh oui Maxime a été "censuré" par notre cher Président, qui, comme l'a dit Maxime, aurait pu franchement choisir un autre jour pour intervenir (lundi, mardi ou mercredi), et inviter sa carlita au resto ce fameux jeudi soir.. mais ne désespérons pas, l'ami Jérôme nous a dit que ce reportage ne partirait pas aux oubliettes... et on l'espère, mais pas de diffusion avant quelques semaines puisque tout est déjà programmé... en croisant les doigts pour qu'il n'y ait pas d'intervention présidentielle qui vienne à nouveau empêcher la diffusion de ce reportage sur l'intégration scolaire de ces quatres enfants aux handicaps différents..

    p.s. : le facteur a t il déposé l'envoi de Maxime ??

  • Laurence prem's !!!

    J'ai bien reçu l'envoi de Maxime, j'ai prévu de lui répondre aujourd'hui, les dernières semaines ont été "chargées" je voulais prendre le temps de lui répondre comme il le mérite ! et à toi aussi !

    bisous chère Laurence !

  • Super Marie, que tu aies une magicienne juste à côté. Nous avons trouvé une perle rare aussi à côté de chez nous, celle-ci fait progressé Etoile. Le monde est petit.

    La scolarisation des enfants dits "handicapés", ça fait longtemps que c'est censuré.

    Je me rappelle à l'époque nos amis avec A2 qui dénonçait que leur fille ne soit pas scolarisé à l'école de leur quartier, puis intervention de l'EN pour affirmer devant tout le public qui a bien avalé la manigance du pouvoir pour reproduire les même comportements (par mensonges) a fait que leur fille T21 ne soit plus scolarisé du tout sauf dans une école privée hors contrat de l'EN.

    Grave, mais c'était à l'époque déjà... Bien que les époques n'ont pas l'air d'évoluer.

    En fait, je suis intervenue au CA du collège pour parler devant les profs et la principale au sujet de l'UPI donc sans média d'abord, le foin doit être remuer, le terrain tapé à travail de fourmi.

    Plus nous serons nombreux, plus ceci évoluera, et non plus à monde séparé.

    Enfin faut y croire encore !

    Bises.

  • Nous avons donc témoigné dans les IUFM et avons fait nos propres médias, voici par exemple le témoignage d'une amie en IUFM :

    3° extrait : la scolarisation

    Durant ces 7 premières années, nous avons rencontré quantité de gens qui ont tenté de définir Marine , de l'enfermer dans une norme sans chercher à la connaître, à l'accepter dans sa totalité. C'était sans doute plus simple et plus rassurant comme fonctionnement .
    Ces gens la voulaient comme les autres, lui demandaient de se conformer à la norme mais ils n'étaient pas capables de lui garantir, notamment au niveau de l'école, les mêmes droits, qu' aux autres, à ceux qui entrent si bien dans le moule.
    Entre deux et 7 ans marine fera 5 écoles maternelles. Entre 7 et 13 ans 5 écoles élémentaires dont trois clis. il nous aura enfin fallu plus d’un an de combat pour qu’elle intègre l’UPI de collège et nous avons pu constater en CDES, combien ses désirs et les notres ne pouvaient lutter contre le manque de places ou …..autres impératifs.
    Ces professionnels que nous avons rencontré, ont aussi souvent oublié qu'un enfant quelqu'il soit ne peut s'épanouir que dans un milieu familial favorable à son épanouissement, que la plupart du temps, quelque soit ce milieu, il n'a pas besoin d'être jugé, ni qu'on se substitue à lui , il a surtout besoin d'être accompagné.
    Il nous aura, à nous, fallu affirmer haut et fort que nous étions parents et parents à part entière, en souffrance probablement ( celle d’avoir vu trop souvent souffrir leur enfant) mais que l'on se rassure ; être parents d’enfants en situation de handicap n’implique pas forcément avoir des problèmes psychologiques.
    Voici la dérive : Un enfant en situation de handicap n'a plus de famille, il est un handicap, une maladie qu'il faut soigner ou un dossier, qu'il faut traiter.
    Comme Patricia je me suis battue pour maintenir ma fille en milieu ordinaire .

    1° - Parce que ma fille me le demandait et me le demande encore.

    2°- parce que l'école de la République est celle de tous les enfants de la République et que la vraie vie ,celle à laquelle je voulais la préparer ( pour le jour où je ne serai plus là )commence au milieu des autres à l'école.
    -3° Enfin parce que nous préparons la société de demain pour nos enfants, une société que nous voulons plus juste et qui refuse toute forme d'exclusion, n'est-ce pas ?

    Je laisse le mot de la fin à Marine :

    Un journaliste un jour lui demandait pourquoi c’était important pour elle d ‘aller à l'école . elle a répondu : « tout simplement parce que c’est normal ».

    A moi sa mère qui lui faisait remarquer que tout ne s’y passait peut-être pas toujours bien.

    -Oui, c’est vrai. Mais c’est pas de leur faute, ils ne savent pas, ils ne nous connaissent pas.

    Comme marine je pense que l'ignorance et la méconnaissance nous empêche d'avancer et je vous remercie vraiment de votre patience.

    POURVU QUE CE REPORTAGE FUTUR LAISSE AU MOINS PASSER CE TYPE DE MESSAGE AU GRAND PUBLIC

  • Bonjour Marie.



    Je me presante,deuis presque 1 an je suis la voisine de Pat ,que je considère comme mon fils, graçe àlui je vous découvre avec une grande joie ,la vie ma permis de rencontré dame souffrence à l'age de 12 ans .
    A ma naissance je manquais d'oxygène, et
    Maman est rester à la
    maison ,car c'était en 1930, à cette époque il n'y avait pas de maternité .
    C'est paretil la cause de mes crises qui durait 1 h ,et resemblait à ép
    ileptie sauf que je le resantais dans ma mains droite qes grandes souffrances ,impressions que mes nerfs se rétrésisent et je devais me coucher par la ou je pouvais car j'évitais de me faire plus de mal ,ensuite je me sentais mourir car je perdais connaice ,.
    La 1 er fois mes parents ont un
    eu très peur ,je perdais mes urines me débattais très fort je le sentais et me voyais .
    Cela à dure très longtemps ,pius à l'age de 24 ans je suis monter à Paris , hopital Henri-Dunand pour me faire soigner , j'ai passer electrocéphalograme et elctroencéphalographie,
    poncion lombère .
    Enfin je pu repartir avec
    ordonnence de de gardénal et je pouvais
    faire comme tous travailler chez des voisins en ferme .
    Les années ont passées ,les crises ont diminuées ,je me suis marier à l'age de 31ans.
    A la ferme j'ai 4 enfants ,
    63 64 65 68 ,entre cela Maman nous quiter 9 11 62 ,d'un cancer, puis maladies et accidents
    ont succedés,cela m'a permis de vivre différente sans que personne le vois.
    C'est une grande joie de vous découvrir et vous lire ,cette force est tres belle ,grase à vous tous ont le morale qui remonte,c'est le meilleur remède.
    La joie et l'amour donner n'est-ce pas la votre joie à vous.
    Je vous remercie et vous embrasse.
    la fouine

  • ostéomagipathe (patte) :o))

    Ton esprit est resté agile. ;o)
    Allez, bon dimanche Marinette.

  • Marie il n'y a pas urgence à répondre... c'est juste qu'il y a eu non pas un mais deux envois, et Maxime voulait s'assurer que tu les avais bien eu tous les deux.. reposes toi, profites des tiens, il n'y a pas le feu...

    @ crepuscule : le reportage de France 2 reflète bien la réalité actuelle, c'est à dire le combat incessant des familles, même quand l'intégration peut bien se passer, et le constat évident d'un manque cruel de moyens, de volontés et de communications à tous les niveaux !

  • Sais tu qu'Yves a quelques bonnes notions de reiki ?? Nous pourrions peut être profiter de son énergie durant cette semaine.
    Et puis, je veux bien te masser pour "détendre" tes douleurs, si besoin.
    Je n'oublie pas la recommandation de Bernardo "prends soin de ma femme".
    Et t'inquiète, tu n'as pas l'air d'une "bûche". Où as tu vu ça ???
    Pour finir, j'ai pris mes boules quies. Je n'ai pas envie de t'entendre papoter jusqu'à 2h du mat !!!
    ;))
    Bisous ma belle, à mercredi.

  • suis un peu deconnecte en ce moment mais sui contente de savoir que ca va mieux bernard m'avais dit que c'etait pas la forme bisous à toi marie

  • Bonjour,

    L'ostéopathie ça aide beaucoup. Mais as-tu déjà essayé la relaxation avec de l'entraînement on arrive à de bons résultats pour se détendre.

    Bon dimanche

  • Salut Marie,

    Un petit coup d'œil sur ton blog pour avoir quelques nouvelles fraîches.
    C'est super que t'ai pu trouver une osthéomagipathe, tu devrais déposer l'appellation, on sait jamais. J'espère que cette oiselle rare te soulagera. A l'occasion il faudra que je te parle du travail sur les contractions/décontractions.
    Des bisous.

  • Kolosyki bonjour oui je travaille un peu en relaxation et les résultats sont là c'est encourageant.

    Jmi ! quelle joie de te retrouver ici :) ok je note de te parler des contractions décontractions la prochaine fois à Montélimar ? d'ailleurs on aurait la possibilité de passer vous voir jeudi soir le 26, c'est possible pour vous ?

  • Je ne savais pas que l'ostéopathie pouvait faire quelque chose.

    En pré-ménopause depuis septembre, j'ai des sensations bizarres.

    Pas d'accord pour le fauteuil a suspensions.

Les commentaires sont fermés.