UA-66561467-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le silence

La mue de la cigale a donné lieu à un échange pour lequel je vous remercie tous.

Malheureusement quelques jours après avoir écrit ces quelques mots un évènement très douloureux a frappé une de mes amies proches de Villelaure.

Sarha avait 21 ans, vendredi dernier elle a été victime d'un très grave accident en booster, son petit ami a été tué sur le coup, Sarah est morte quelques heures plus tard à l'hôpital. J'ai essayé d'être le plus proche possible de mon amie Catherine sa maman, qui commente de temps en temps ici. Elle m'avait demandé d'écrire quelques mots pour Sarah, pour la cérémonie qui a eu lieu hier matin. Je n'ai pas trouvé les mots. J'ai préféré garder le silence, ne pas prendre le risque d'ajouter à la peine de mon amie, ne pas ajouter à leur émotion.
Les amies de Sarah, sa soeur, son frère ont tous pris la parole et leur parole avait la justesse, la tendresse de l'innocence, c'était bien.

Catherine toutes mes pensées et tout mon coeur t'accompagnent.

Sarah voilà la seule phrase que j'avais réussi à écrire :" Sarah, je te souhaite d'être libre, d'être forte, d'étre ce que tu as envie d'être"

le reste est silence ...

1506735039.jpg

Commentaires

  • Une amie m'a quitté la semaine dernière, je suis resté muet non pas en absence de silence, mais à cause de son âme qui faisait en moi une petite trouée remplie d'amour, une prairie verdoyante, au milieu des chênes, des peupliers et des fleurs odorantes, une vigne à la grappe généreuse, mon amie me voulait joyeux. Lisant ta note qui nous parle de Sara, de son petit ami, s'accrochent encore en moi des pensées clairsemées, faites de ronces et de branches épineuses, leurs racines dressées vers le ciel comme une dernière colère, tandis que celle qui me gave en cet instant, nait pourrit et s'enfonce dans la terre, je crois. ….

    Je t'embrase ma chère insoumise.

    Pat ♫♫♫♥♥♥

  • juste un petit mot ,
    c 'zest la prière de st augustin qui
    a été dite a l'enterrement de mon denis!
    ne pleurez pas si vous m 'aimez
    si vous saviez le don du ciel!
    si vous pouviez entendre le chant des anges et me voir au milieu d 'eux!
    si vous pouviez voir se derouler sous vos yeux les horizons des camps eternels, les nouveaux sentiers ou je marche!
    si un instant cous pouviez contempler comme moi la Beauté devant laquelle toutes les beautés palissent!
    quoi! vous m 'avez vue, vous m 'avez aimée dans le Pays des ombres et vous ne pourriez ni me revoir ni m 'aimer zncore dans le pays des immuables realités,croyez moi quand la mort viendra briser vos liens comme a brisé ceux qui m 'enchainaientet quand un jour que Dieu connait,et qu'il a fixé, votre âme viendra dans le Ciel ou l'a precedé la mienne.
    ce jour là vous recevrez celle qui vous aimeait et qui vous aime encore.
    vous retrouverez son coeuret toute sa tendresse

    je pense très fort à sa maman naik

  • que la vie est injuste, j'ai vécue cette situation l'année derniére, cela fait un an tout juste que Vincent le fils de mon amie d'enfance nous a quitté, agé d'a peine 18 ans dans un accident de voiture,
    Ils étaient 3 jeunes et son tous dcd.
    Qu'il est difficile et douloureux de soutenir son amie, les mots ont ne les trouvent pas, la perte d'un enfant c'est une réelle injustice et une douleur insurmontable,
    toutes mes pensées, en ces pénibles instants vont a toute la famille de ses jeunes gens,

    Christine

  • Sarah, 21 ans… Vraiment c'est moche.
    Je connais trop les dangers de la route pour ne pas être sensible au drame qui vient accabler ton amie. Seul le temps, beaucoup de temps, permettra d'apaiser sa souffrance, elle qui sait déjà que, désormais, plus rien ne sera comme avant.

  • Bonjour Marie,

    Penses-tu réellement que ton texte "Mue de la cigale", ait un rapport ? Je ne pense pas, mais on n'oublie jamais...

    Jeunesse, Accident... ça s'arrête d'un seul coup, dans une extrême tellement brutale !

    A cet âge, c'est une injustice, on ne l'admet pas comme ça, c'est sûr !

    Il faut le temps, le temps, comme toutes les étoiles que nous voyons et qui sont déjà éteintes, à mille années lumières, preuve que nous vivons que les illusions déjà parties.

    Bises.

  • Toutes mes pensées vont vers Sarha, son petit ami et leurs familles.
    J'aimerais leur offrir la force nécessaire pour se relever d'une telle épreuve...

  • marie,
    j'ai lu, toi, les autres, et au départ je me suis dit "au mon dieu" c'est pas vrai je la connais la ptite sarah......
    comme si j'étais en dehors de ça....
    c'est vrai que rien n'est plus comme avant c'est pas vrai qu'il faut du temps
    6 mois écoulés à être en colère, à crier, mais aussi à me dire qu'il fut avancer, un pas devant l'autre,
    un pas derrière l'autre,
    c'est difficile, parfois même très difficile mais je te remercie d'avoir été là et d'être encore là
    à très vite ma grande
    catherine

  • à très vite ma Catherine, je suis là pour être avec toi et faire un pas devant l'autre, un pas après l'autre. Je t'embrasse très très fort.

  • Deux ans. Un petit mot avant de passer cette soirée avec toi ma Catherine, toutes les deux, une terrasse perdue dans les vignes et le coucher de soleil.

  • Toutes mes pensées avec toi Catherine.

Les commentaires sont fermés.