UA-66561467-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le facteur Temps

Ce soir j'ai pris du bon temps. En cherchant une chanson de Michel Jonasz pour une amie grande voyageuse je suis tombée sur une pépite d'instants, un dialogue entre Michel (si je peux me permettre nous sommes amis depuis si longtemps) et Etienne Klein, physicien de son état.

J'ai apprécié pleinement ces quelques minutes partagées avec eux, bien que ce dialogue ait eu lieu en d'autres temps, pour moi ce soir il était bien réèl, il y a quatre épisodes, je vous fait "présent" du premier :)

L'import-temps n'est pas qu'il passe mais ce que nous en faisons ...



Et puis je ne résiste pas à vous offrir une petite vidéo de mon ami Michel :)

Commentaires

  • le temps est précieux, ne le gâchons pas !
    magnifique chanson de Michel (ben oui c'est mon ami aussi depuis le temps...!), tout aussi magnifique cette interview qui m'a donné envie de lire Etienne Klein..

    merci Marie, un instant magnifique pour démarrer une journée qui s'annonçait pourtant difficile pour moi, et qui après avoir écouté Etienne Klein et Michel va être finalement plus "sereine"

  • Bonjour Laurence, ravie de ce petit mot, je commencais à me demander si tu avais des soucis ... bon le petit mot et son contenu me font dire que tu en as peut-être .. ?
    Comme toi j'ai eu envie de lire Etienne Klein du coup Amazon.fr et hop commande de son livre "le facteur temps ne sonne jamais deux fois !", s'il est bien ça sera un chouette cadeau pour le cercle littéraire improvisé au bureau :)

    J'espère que ta journée sera moins difficile que prévu, je t'embrasse !

  • Quand j'étais tout enfant déjà je m'interrogeais de ce qu'était le temps, de son absurdité, pourquoi étais-je né avant, ni après, quel était la nature des années, des siècles, de l'histoire du monde. Je crois dans la poésie de l'univers, l'âme est un poème, il y a le distinct et l'indistinct et dans les rimes, le temps est connu parce qu'il était déjà connaissable, nous portons en nous la conscience du temps d'une manière abstraite en raison de notre image altérée dans une réalité permanente, le temps n'est véritablement perçu par l'intelligence intuitive, réfléchie parce que l'âme se connait faisant partie du temps par l'acte même de se chercher. Pour moi le temps est la déformation de la conscience imprimée dans la mémoire, c'est la vision intérieure qui tient de la volonté, cette sacré volonté dont je parle si souvent dans mes pauvres notes, cette volonté éternelle en Dieu en nous et mémorielle fécondée en nous, je dirai pour nous fixée sur notre vision de l'univers. Le temps pour moi est une altération de la conscience de soi, l'âme est saisie d'un tel choc, par une appréhension totale et immédiate et l'âme voit le temps en lui même, alors qu'elle devrait le voir en elle même dans sa durée continue jusqu'à sa mort. Le temps est il une liberté ?

    Je t'embraze chère insoumise ....

    Pat ♫♫♫♥♥♥

  • Le temps je ne trouve jamais le temps de faire tout ce que je voudrais ét je ne suis pas la seule!!il me semble que ce mot est courament employer pour beaucoup de choses!! mais si nous prenons le temps de regarder près de n,ous ceux qui ont besoin que nous leurs donnions un peu d'AMOUR, chaque jour ,la vie serait différente, pour tous!! et on ne parlerais pas du temps, mais de tous ceux qui attendent dans la souffrence un sourire ou un mot gentil, cela change !!réconforte.
    Je tembrasse très affectueusement, meilleur santé. Thérèse.

  • Michel Jonasz, vu en concert avec cet album en 1984.............ça me rajeunit pas !!
    J'adore !!

  • "Apprendre à aimer l'irréversible…"
    C'est violent et en même temps, tellement lucide. A des degrés divers, c'est un chemin que l'on est tous invité à suivre finalement.
    J'ai une formule sensiblement voisine qui dit : "quand on a pas ce qu'on aime, faut aimer ce qu'on a".
    Mais bon, je m'égare. Enfin, pas sûr.

  • cet homme là a été piqué par un mystique et il a le don de dire et de chanter avec légèreté des choses profondes ou graves, en tout cas, quand je vais à ses concerts ou au théâtre avec lui, le temps n'existe plus à peine entré, on est déjà sorti et on se retrouve comme si on s'était quittés la veille.

  • cet homme là a été piqué par un mystique et il a le don de dire et de chanter avec légèreté des choses profondes ou graves, en tout cas, quand je vais à ses concerts ou au théâtre avec lui, le temps n'existe plus à peine entré, on est déjà sorti et on se retrouve comme si on s'était quittés la veille.

  • cet homme là a été piqué par un mystique et il a le don de dire et de chanter avec légèreté des choses profondes ou graves, en tout cas, quand je vais à ses concerts ou au théâtre avec lui, le temps n'existe plus à peine entré, on est déjà sorti et on se retrouve comme si on s'était quittés la veille.

  • cet homme là a été piqué par un mystique et il a le don de dire et de chanter avec légèreté des choses profondes ou graves, en tout cas, quand je vais à ses concerts ou au théâtre avec lui, le temps n'existe plus à peine entré, on est déjà sorti et on se retrouve comme si on s'était quittés la veille.

  • cet homme là a été piqué par un mystique et il a le don de dire et de chanter avec légèreté des choses profondes ou graves, en tout cas, quand je vais à ses concerts ou au théâtre avec lui, le temps n'existe plus à peine entré, on est déjà sorti et on se retrouve comme si on s'était quittés la veille.

  • cet homme là a été piqué par un mystique et il a le don de dire et de chanter avec légèreté des choses profondes ou graves, en tout cas, quand je vais à ses concerts ou au théâtre avec lui, le temps n'existe plus à peine entré, on est déjà sorti et on se retrouve comme si on s'était quittés la veille.

  • cet homme là a été piqué par un mystique et il a le don de dire et de chanter avec légèreté des choses profondes ou graves, en tout cas, quand je vais à ses concerts ou au théâtre avec lui, le temps n'existe plus à peine entré, on est déjà sorti et on se retrouve comme si on s'était quittés la veille.

  • Oui Eh bien en ce qui concerne Klein ne vous fiez pas au beau parleur de salon. UN Neurone indiscutablement compétent mais âme sèche ! D'ailleurs quel gendre de personne peut se plaire et sourire à citer fièrement "Le bonheur théorique des uns se paie du malheur empirique des autres" ... Femmes attention, tartuffe à l'horizon !

Les commentaires sont fermés.