UA-66561467-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La tuile

Il pleut.

 

C'est dans ces moments là que mes yeux et mes oreilles guettent les ploc plocs. Kesdonc que les ploc plocs ? Oh pas besoin de vous faire un dessin ... vous savez bien que ma maison est en carton, ses escaliers sont en papier et son toit en ..tuile. C'est là que le bât blesse ou plutôt que le toit fuit et que les tuiles tuilent ! Une fuite détectée, tuile fendue, vite remplacée. Une deuxième fuite, tuiles disjointes ... tiens donc tuiles disjointes ? C'est là que les Athéniens s'atteignirent, que les Perses se percèrent, que les Satrapes s'attrapèrent et que les tuiles tuilent, s'atteignent, se percent et s'attrapent tout à la fois !!! Car si les tuiles disjointent c'est que la charpente s'affaisse au moins autant que le montre le pont et que la nourrice son sein.

 

Mais si la charpente s'affaisse et que les tuiles tuilent ce n'est pas sans raison Madame la Marquise, c'est que, telle la jument grise,  la charpente a pris feu.

 

Ah ce stade de la chanson vous pouvez commencer à dire Oh mon Dieuuuuuuuuuuuuuuuuu !!!

 

Charpente calcinée il y a longtemps,avant nous (nous sommes là depuis 9 ans),vaguement renforcée par de beaux bois aussi blanc qu'inutiles puisque posés sur les bois brulés, au-dessus du faux-plafond  en carton, au dessus des têtes sacrées de deux de mes fantastics !!! Scandale ! Au voleur ! A l'assassin ! A l'assurance ?? Que nenni sinistre ancien et avant acquisition n'est évidemment pas pris en charge. Vices cachés ? Deux ans maxi après l'acquisition !

 

Que nous reste t'il à part nos yeux pour pleurer au moins autant que le ciel et le toit réunis ? Une action en justice baptisée du doux nom d'action pour dol qui consiste à faire annuler la vente (!!!) en vue d'obtenir l'annulation au pire, une révision au mieux, du prix d'achat en justifiant d'un préjudice pour non-exploitation partielle du bien acquis.

 

Et ben avec ça ...

Pour une tuile ... et l'hiver qui n'en finit pas de pleurer ... mais à part ça, Madame la Marquise, tout va très bien, tout va très bien ;o)

Commentaires

  • Qu'elle tuile vous arrivent-il .??? le feu était venu sans rien dire et maitenant vous êtes surpasser par c'est évènement, je souhaite que tout rentre dans le bonne ordre, pour ne plus avoir de fuite???

  • C'est vraiment la merde cette tuile ! Je n'ose pas croire qu'il est impossible de revenir sur un tel vice même 9 ans après...
    Un vice consciemment caché !
    J'espère que vous obtiendrez gain de cause.
    J'embrasse très fort toute la petite famille !

  • Je le crois pas !!!mais c'est pas possible qu'il vous arrive une tuile pareille ce ne sont que des voleurs et comme si vous n'aviez que ca à faire et puis la justice tout le monde sait à quelle allure va la justice. vous n'avez pas le nom de l'ancien propriétaire pour lui rappeler à votre bon souvenir c'est un scandale je suis de tout coeur avec vous on vous embrasse

  • Je ne sais que te dire Marie. C'est effectivement un souci majeur que l'ancien propriétaire ne pouvait ignorer s'il a été lui même la victime du sinistre. Je t'envoie par mail un lien qui me semble pertinent. la menace d'une action en justice (légitime au cas présent) pourrait peut-être conduire à une transaction.
    ----------
    - Art 1645 du code civil : Si le vendeur connaissait les vices de la chose, il est tenu, outre la restitution du prix qu'il en a reçu, de tous les dommages et intérêts envers l'acheteur.
    ----------
    Il faudrait établir que le vendeur en avait connaissance. Ça ne devrait pas être trop difficile, à moins qu'il se soit fait blouser lui-même par l'entreprise qui a fait les "réparations".
    En tout cas si le notaire n'a pas eu connaissance de ce sinistre, c'est pas bon pour le vendeur. Et si le notaire en a eu connaissance mais l'a passé sous silence, c'est pas bon pour le notaire mais je ne l'imagine pas.
    Et vous, dans cette affaire, que saviez-vous au juste de ce sinistre incendie ?

  • Marie, le délai de deux ans ne court pas à compter de la vente mais à partir de la découverte du défaut rédhibitoire. (art 1648 du code civil).
    Les leviers sont forts puisque selon l'article 1646 : Si le vendeur ignorait les vices de la chose, il ne sera tenu qu'à la restitution du prix, et à rembourser à l'acquéreur les frais occasionnés par la vente.

    Ça fait longtemps que je ne m'étais pas replongé dans le civil moi. :o(

  • ahhhh!! raghhhhh! nos cheres maisons (ds ts les sens du terme)!!!!
    Marcus a raison ,et le notaire est le premier lien à contacter ...mais quelle tuile!! chez nous c'est la géothermie qui gémit, et ne nous produit de l'eau chaude que les jours où elle décide ! mais pas grave ,nous la maison elle est toute neuve et la garantie décénnale elle est encore hocténnale ou hoctogonnale ...bref encore huit ans !! que neni ...c'est un prob elec donc c'est fini!! et le chauffagiste a déposé le bilan aprés avoir posé le chauffage.....

    mais vos tuiles provencales(tu veux que je les décorent) ce n'est que la goutte d'eau qui fait déborder ...tu devrais faire une note compléte sur la maison ....et surtout tu l'envoies aux Mayonnaise !!
    Courage ma soeur le ciel ne te tombe encore pas sur la tete

  • Merci pour vos commentaires et conseils, je vais rappeler le notaire (qui s'est occupé de la vente de cette maison pour un certain nombre des prédecesseurs)et lui faire sentir à quel point je suis prête à aller trop loin ;) marre d'être pris pour des dindons ou des Marquises ! Ma soeur c'est vrai que depuis le début cette maison nous a coûté une certaine somme !! entre les radiateurs, toute l'installation éléctrique, la fosse septique, les fuites diverses et variées, les infiltrations pfffffffffffffff !!! J'en ai marre !! Bon nous prenons ça avec ...avec je ne sais pas quoi, c'est là nous allons le gérer au mieux, what else ;)

  • à priori le vendeur ne pouvait l'ignorer puisque c'est lui qui a fait poser le faux-plafond ...

  • On peut tout craindre de l'escroquerie, mais aussi de nécessites telles qu'un toit sur sa tête, des murs qui nous protègent, la sécurité face à l'incertitude du destin. Le choc de l'honnêteté quand la voyoucratie agissante l'emporte sur l'indifférence, le mépris, la justice pourtant bien comprise, sur le profit économique. Dans certains commerces on ne fait plus d'ardoises à cause des tuiles et la tuile porteuse de tes droits n'est plus qu'épave mise à nu par l'errance stérile de ceux qui pratiquent l'ignominie comme modèle qui banalise à heure fixe.

    Je t'embraze ma chère petiote ...

    Pat ♫♫♫♥♥♥

  • Rhaa c'est rageant!
    Moi qui envisage de vendre la mienne je suis en train de lister tous les petits et gros détails pas vraiment en faveur de notre logement en me demandant si je dois ou non les signaler vu que pour la plus part ils ne nous ont pas été signalés par les précédents propriétaires. Genre tubage de cheminé monté à l'envers et coude de plus de 45° : ça reste fonctionnel mais c'est pas aux normes car ça augmente quand même les risques de feux de cheminé.
    Visiblement d'après les commentaires il vaut mieux que j'en parle, mais en me retenant par contre pour tous les petits défauts parceque sinon ma trop grande honnèteté fera fuir les acheteurs alors que la maison et tout de même fort correcte.

  • Hé oui Cleanette ! bon en même temps tout acheteur sait bien qu'une maison ça vieillit et qu'il y a toujours quelques défauts par ci par là alors pas la peine d'en rajouter ..ensuite quand ça met en cause la sécurité je pense qu'il vaut mieux jouer la prudence et le signaler quand même.

Les commentaires sont fermés.