UA-66561467-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Des livres Moi !

Quelques livres de répit ont égayé mon été. Certains que je lis petit à petit pas, comme le pavé d'Irvin Yalom "Thérapie existentielle" qu'il est nécessaire de distiller tranquillement pour en tirer l'essence, cet autre que j'ai consommé "le jeu de l'ange" de Zafon qui m'a évadée à nouveau jusque dans la vieille Barcelone ensorcelante et puis, et puis le deuxième livre de Maxine. C'est fait, ma grande Fantastic à commis son deuxième livre "Osmose".

Quel bonheur de trouver dans ses lignes l'écho de mes pensées, mais pas comme on recrache une leçon trop bien apprise,non, des pensées faites siennes, approfondies sous son regard lucide, observées avec son propre angle de vue et puis surtout, surtout, données avec ses mots, simples, doux, impitoyablement forts et percutants.Pas de sujet tabou, de l'abandon à la mort en traversant des vies d'amour, des vérités à facettes. Cette fois il faut que je cherche un éditeur, vraiment. Pour le premier mes deux tentativettes avaient échoué, là elle compte sur moi je dois y mettre toute ma volonté et c'est bien ce que je compte faire !

Pour le moment je vais rejoindre la poésie de François Cheng dans "Le dit de Tian-Yi" ; ses poésies du "livre du vide médian" lues l'année dernière sont, depuis, toujours à portée de regard tout comme celles de l'Ode à un rossignol" de Keats.

Depuis toujours lire m'évade et me transporte, lire délivre et vous ?

Commentaires

  • Oui lire m'évade, me transporte, m'aère, me fait du bien à l'esprit et au coeur. Mais j'ai mis de côté les livres psy...Je veux ressentir par moi même, penser par moi même et surtout ne rien m'imposer au niveau de la pensée. Etre juste moi. Sans jugement, sans mon propre jugement à mon égard trop sévère bien souvent ou celui des autres (les faux amis et les livres faux amis également parfois).
    Donc, oui je m'évade dans la lecture. Celle qui me fait juste du bien.

    Il me tarde de lire ce second livre de Maxine.

    Bisous ma douce Marie, à samedi.

  • de mon premier clan des sept ou fantomette ,en passant par la révélation du "le rêve" de Zola et jusqu'au "coeur cousu" lu cette semaine ,ma vie est lecture et ivre de possession de l'objet...pas de ceux de bibliothèque ,sinon je n'arrive pas à les rendre...
    quelle fierté que "uprising" et "osmose" ...serait elle celle qui a ouvert la boite en y découvrant le talent d'écrire le fil de nos pensées....
    dans le désordre et sans trop reflechir..."roman à l'eau de bleu" Isabelle Alonzo..."
    Maxime Chattam...Alexandre Jardin...Stephen King...Zola...douglas kennedy...Celine.................................................................Maxine Decker!!

  • Zola...j'aime Zola. Toute mon adolescence. Que de souvenirs.

  • Oui voilà, les livres font partie de nos souvenirs comme autant d'aventures, d'engagements, d'histoires d'amour ...j'aime les livres, je les ai toujours aimés.

  • il me faut toujours un livre près de moi.
    suivant l'état d'esprit de l'instant, je tends la main vers l 'un ou l'autre en lui disant" delivre MOI".souvent une phrase me suffit pour m 'emporter hors de la souffrance..ou alors il f'aut que je me jette dedans comme dans un océan!je me laisse doucement porter par la poésie de ses vagues, la couleur de ses mots.
    j'attends avec impatience le livre de Maxine.naik

  • comme je n'ai jamais aimer lire enfant pour moi c'est une corvée et ca le reste de toute façon je ne sais pas m'asseoir et prendre un livre à part un journal mais lire au fond de moi est une perte de temps je n'arrive pas à me concentrer, je lis une page et puis je pars faire quelque chose donc voilà il est vrai qu'au palmarès du français je suis pauvre mais c'est pas grave mais quand il y a des fois des discussions je me dis mais de quoi ils parlent c'est pas grave on s'y fait d'être dans le différence, je le suis déjà avec mon fils un peu plus ou un peu moins qu'est ce que ca change
    bravo à vous pour lire au tant

  • Le Prophète de Kalhil Gibran m'accompagne depuis bientôt trente ans. Je l'ai toujours à porté de main et dans les moments de doutes ou de questionnements c'est toujours une source de réponse.
    Bisous à toute la fafa et bon courage pour ta chasse à l'éditeur.

    JMi

  • Des piles de livres s'entassent à mon chevet, lus et relus. Vaisseaux magnifiques que prend mon esprit voyageur, avide et curieux. Voyages immobiles au coeur des civilisations anciennes, nouvelles, imaginaires. De la SF à la poésie, de la philosophie aux polars, du théâtre aux notices d'emploi, tous les mots sont magiques, ils enrichissent mon métier et mon plaisir, raconter, danser, jouer, improviser et surtout transmettre. voici un lien pour la chasse à l'éditeur http://www.lr2l.fr/edition.html. bonne chance et au plaisir de te lire bientôt.

  • Lire a toujours été pour moi un plaisir, une rencontre ; mes lectures sont variées, et dépendent de l'humeur du moment.
    il fut un temps où je m'enfermais dans la littérature sur l'handicap, le témoignage mais aussi tout ce qui était maladie, handicaps, j'ai une bibliothèque bien remplie, mais les romans, les bd ont repris le dessus aujourd'hui, même si parfois il m'arrive de lire des ouvrages sur la différence.
    Un seul pourtant m'est précieux, allez savoir pourquoi, c'est le témoignage d'un papa (trop rares sont les témoignages de papas touchés par l'handicap de leur enfant, celui là est magnifique), Thierry Décloitre qui a écrit un bijou "l'éternelle spectatrice", que je ne me lasse pas de lire et relire et qui a sa place sur ma table de chevet, un livre dans lequel je me suis complètement retrouvée... que j'aime partager et dans lequel je replonge parfois...
    Mais cet été, j'ai plutôt lu des bandes-dessinées, dont un jeune auteur m'a particulièrement touché, j'ai eu en fait un véritable coup de coeur pour Maximilien Leroy qui a écrit "Nietzche, se créer liberté", et du coup j'ai enchaîné sur toute ses bd que je conseille vivement, l'auteur a un blog superbe, c'est un jeune qui a un réel talent tant sont variées ses capacités d'observateur de ce monde, et puis pour les besoins d'une "chronique" j'ai lu le dernier roman de Nicolas Fargues "Le Roman de l'Eté"...
    Lire pour moi est vital, et ce, depuis que je suis petite.

    @Nathalie : as tu lu l'histoire de Maxime ??

Les commentaires sont fermés.