UA-66561467-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Seule à voix basse

IMG_0729.JPG

Avec ma solitude j'irai par les chemins qui mènent à la Durance, troquer la résistance en langueur nostalgique, l'effriter aux galets qui roulent dans le courant. Enchanter ma peine dans le souffle du vent, les larmes perlées émues du chèvrefeuille, d'un éclat de coeur, d'un rire d'oiseau. Si longue que danse la route, à s'en faire exploser les poumons aux parfums épais d'un printemps solaire.

Seule, seule, seule, seule, avec ma solitude, au milieu de ce paradis peuplé de petits frères des cimes, sous le regard du rapace tournoyant, majestueux. Il n'est de pierre au chemin des ombres et des oiseaux. Filer grand train, décoller, s'envoler, survoler, rêver de long voyage. Aller jusqu'à l'eau vive, noyer l'ombre née des gouffres, puiser l'essence lumineuse des pensées sans mot. Pardonner. Essayer au moins. Un détail, une écorchure. Essayer au corps. Mesurer les arpents de rochers et de glace, et les printemps, et la cadence soudain joyeuse d'un coeur vivant.

Au retour libéré, siffler un air ami, inondé de joie et de couchant. Rentrer à la maison. 

 

 

Commentaires

  • C'est ce que je disais dans un autre commentaire;le style poetique n'est pratiquement lisible que par celui qui l'ecrit...Si vous vous faites plaisir,c'est sans doute une reussite....Mais je pense que ceux qui vous lisent peuvent difficilement y trouver du plaisir,car cela touche trop votre monde interieur,tres difficile a traduire,alors ils se sentent completement deconnectes...La poesie c'est surtout se faire plaisir a soi meme,sans penser un instant aux autres,qui pourraient etre censes vous lire

  • Bonsoir Claude, me voilà bien désolée que le plaisir ne vous ai pas donné rendez-vous avec mes dires. Je ne me fais pas plaisir, je respire. Il faut effectivement me connaître un peu pour entendre entre mes lignes la caresse de mes pensées sans mot. Et pourtant en partage je vous les livre ces quelques hors-du-temps près des cieux, à lire avec le coeur plus que la tête. Peut-être.

    Bises malgré tout :)

  • C'est vrai que je ne vous connais pas,meme si je viens de regarder certaines de vos notes precedentes,pour en savoir un peu plus sur vous...C'est sans aucun doute le genre d'ecrit qu'il faut lire avec le coeur,et laisser l'intellect aux vestiaires,ce que j'ai du mal a faire je presume...J'aime trop sentir la terre sous mes pieds
    Bises a vous aussi

  • Bonsoir Claude, je suis aussi parfois très Terre mais c'est vrai qu'écrire est mon petit moment d'évasion et que je m'autorise toutes les libertés sans trop me soucier des lecteurs, c'est un peu "comprenne que pourra" et j'essaye qu'au moins les autres puissent se laisser conter une mélodie ...
    Il n'y a pas d'obligation à me comprendre, mais c'est vrai que ça me fait plaisir quand mes mots parlent autant qu'ils chantent :)
    allez on se fait un p'tit vol si le coeur vous en dit ? c'est garanti sans risque :)

  • J'ai "la chance" de comprendre ton style poétique et d'entendre à travers tes mots la respiration de ton âme.
    J'aimerais partager avec toi cette belle vidéo.
    https://www.youtube.com/watch?v=Z83VJdxD8hE
    Je t’embrasse très affectueusement.

  • JMi ça me fait plaisir de te savoir ici. Merci de me comprendre & pour cette belle vidéo

  • après longtemps loin de ton blog.jeviens respirer le long de ton chemin.que ce passage, cette repiration m'a fait du bien..tu parles de la solitude, je te tiens la mein, et dire que je te tiens.aussi la main dans la souffrance.Ce soir merci,tes mots m'ont emmené sur le chemin au parfum de chevrefeuille.ma nuit commencée depuis longtemps remercie les legers chants d'oiseaux qui chantent a travers tes mots.je t'embrasse.une naik heureuse de pouvoir enfin te répondre car je me sens près de ma Marie

  • Naïk j'espère que tu vas pour le mieux, c'est bon de te et vous retrouver les amis, le temps me manque un peu ces dernières semaines mais une partie de mon coeur veille toujours en ce lieu

  • J'irai moi aussi par les chemins de la garrigue, enchanter ma peine dans le souffle du vent...

  • Ma Douce allons sur les chemins, la prochaine fois que vous venez allons à la forêt des cèdres veux-tu ?
    Mille bisous fleurs de chemin :)

  • Oh ma três chère Marie, oh surtout continue de partager tes écrits si poétiques qu'ils me touchent au coeur de l'âme! Qu'il est malheureux celui qui ne peu entendre et ouvrir son coeur à ces chants autre que celui des oiseaux!

  • Ma Bri :) tu as prévu qqc pour cet été ?

  • Ne vous en faites pas pour le malheureux;oui le chant des oiseaux me pousse a l'Extase;c'est fabuleux

  • Les pieds sur terre et la tête dans les nuages, excusez j'adore car sinon quel ennui!:-)

  • les pieds sur terre et la tete dans les nuages!....la,oui,tout a fait,je prends

Les commentaires sont fermés.