UA-66561467-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mais où est-il donc passé ?

Ce curieux mois de septembre ! Voilà bien longtemps que je ne vous ai pas donné de nouvelles et depuis quelques jours elle me démange, me grattouille, la plume !

Mes amis, mes amis, j'ai survécu à une tempête ! Une de plus me direz-vous, en septembre encore.

Un résumé ?

- Un bras cassé pour Eva le 30 août, petit radius en motte de beurre, la médecine ne manque pas de métaphore, de résine aux urgences ah non là c'est trop demander ...

- Une rentrée en 6° plâtrée faute de mieux, une rentrée en seconde

- un coup de fil pour grande Fantastic sur liste d'attente pour une licence le jeudi 4 à 15h00 pour une pré-rentrée obligatoire le ...5 à 14h00 .... à LYON yahouuuuuuuuuuuuu ça n'a plus cessé depuis, nous nous sommes toutes engouffrées dans le tambour de la machine à laver.

En une semaine ma grande a réussi l'exploit de s'inscrire à la fac, se trouver un appart, signer son bail, acheter des meubles sur le bon coin, déménager au milieu de la paperasse, formalités diverses, ouverture du gaz, abonnement transport et contractualisation d'un prêt étudiant parce que l'urgence ça douille !!! Pilotée à distance dans tous les sens du terme par maman qui bénit un peu plus Internet chaque jour !

- une installation et un envol un peu douloureux pour ma deuxième grande qui va commencer sa prépa-kiné lundi qui vient.

- Au milieu des rentrées municipales, communautaires et associatives.

- Perturbée par un accident de travail pour ma chère auxi Véro qui paye l'incompétence d'un formateur sous label, vacances + arrêt pour la seconde auxi, au secours la remplaçante mais là ça mérite une note entière pour un zéro pointé, label Handéo qu'ils disaient ...e 

- Ponctué d'un merveilleux Festival Rendez-vous oh le bien que ça nous a fait !

- Hachée par un genou en beurre fondu qui ne cesse de me lâcher en septembre le mois des fuites !

- Et hier sous la pluie et le plafond qui menace de rompre tant le toit, émoi, prend l'eau.

Mais où est-il donc passé ?

Ce curieux moi de septembre ?

J'ai survécu, mes filles sont merveilleuses !

Des envies et des projets plein le bureau, un livre à éditer, un autre à écrire et des notes pour tout vous raconter, cet été riche de travail sur moi, des expériences chamaniques incroyablement merveilleuses, un petit livre précieux sur le pardon à partager avec vous.

Forza Forza Fémina (mais un peu trop dans le dur encore à mon goût)

Et puis cette France qui va si mal.

Commentaires

  • Elle ne court plus trop non plus ma plume. Peut-être un peu déplumée ?
    L'été indien porte bien son nom. Il faut "siouxer" avec ce que l'on appelle pudiquement ou "fauchetonnement" les aléas de la vie. Mais oui, mais c'est bien sûr...

    Mais un petit Félix est arrivé le 15 septembre. Un nouveau "petit chou de Mamou". Il a un grand frère de 7 ans qui l'adore !!! Ca c'est chouette.
    Et parmi les douceurs "indiennes" de cet été qui s'accroche aux branches encore vertes, les nouveaux rythmes scolaires.

    En voilà une idée qu'elle est bonne. Une idée qui en manque pourtant. Qui fait courir les mamans, les papas, les nounous, les mamous parce que sauve qui peut, il faut les récupérer les petits. A des heures où tout ceux qui travaillent...travaillent.

    La garderie ? Certes. Mais aux horaires non élastiques. On peut le comprendre. Oui mais... Ceux du travail le sont parfois eux...élastiques.

    En bref et pour faire court, il y a toujours mieux, il y a toujours pire.

    Pas vrai jolie Marie ?

    Je t'embrasse fort, et même si je n'ai vu qu'une Fantastic, j'embrasse tout le lot !

  • Coucou ma Joyce, ah enfin un petit moment pour te répondre et t'envoyer quelques bisous magiques qui sauront bien te trouver dans un petit moment de répit !
    Comme je t'embrasse !

Les commentaires sont fermés.