UA-66561467-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'éternelle

maxine,decker,photographe,déesses

Photographie Maxine Decker Photographe© - Déesses

 

 Elle a vingt ou mille ans

Et qu'elle ouvre son âme, ses bras ou bien son coeur,

Tu sais au fond de toi que brisé tu seras, dans une vie, dans une heure.

Qu'elle parte ou qu'elle te garde, quand tu la perds tu pleures.

 

Elle a vingt ou mille ans

Et tu l'aimes comme un fou, depuis longtemps tu vois.

Elle attendait de vivre dans tes yeux, dans ton corps et ta foi.

Avant de la connaitre elle était déjà là.

 

Elle a vingt ou mille ans

Et il t'en faut plus alors pour que tu la comprennes, la chérisses et l'honores.

Dans toutes ses tendresses, des matins les plus purs jusqu'aux soirs pailletés d'or.

De l'aube des caresses aux longs soupirs encore.

 

Elle a vingt ou mille ans

Et elle est Dame Nature, faite femme pour toi, déesse des eaux vives et princesse des bois.

Merveilleuse éphémère, bienheureux bien-aimé d'un conte où tu es roi.

Prisonnier volontaire d'un amour courtois.

 

Elle a vingt ou mille ans

Et si  elle est alors, muse divine et féconde, de la coupe sacrée l'écrin intemporel

Elle enfante pour toi, et le monde et le ciel, amante adamantine des amours charnelles,

Gardienne au creux du corps de la flamme éternelle.

 

Écrire un commentaire

Optionnel