UA-66561467-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les notes du cahier suite

j'ai envie d'écrire parce que j'aime écrire,  comme ça dans un cahier, tant que je peux.

Dire l'amour et puis le faire.

Soigner les gens, non pas soigner, guérir.

Guérir les gens.

Tant, temps qu'il est encore temps.

Les guérir de la folie.

Plus, toujours plus.

Je t'appelais Monsieur plus. Rien n'était jamais assez.

Je t'ai "TOUT" donné et ce n'était pas assez.

 

Marie, Marie. Relève-toi, il est temps.

Il est encore temps.

petite pousse à genoux, piétinée, foulée aux pieds.

Sois la prêle sauvage qu'aucun goudron n'enterre.

 

Chante, vis, aime qui tu veux, comme tu veux !

 

  • Certification coach
  • Montre-moi le chemin que je connais déjà que je m'autorise à être qui je souhaite
  • Envoyer "Hache-Mine" à Gallimard
  • Appeler J.
  • Monter un projet Handiprovence
  • Récupérer Nino
  • Faire évoluer B et si échec changer d'auxi
  • Villelaure ?
  • Vendre ou louer la maison
  • Continuer la mairie avec recul
  • Projet avec PN : Coeurs de Lion's - Hommage au courage - Tous ensemble
  • Du doux du fort du beau
  • Saluer l'effort du quotidien

 

Terrain terrain terrain

Terrien

Taire Rien

 Ange Gardien

 

Ecrire tout petit un petit peu chaque jour pour redéfinir sa place, son rôle, sans faire de bruit mais assurément, surveiller son langage mais s'exprimer, prendre la parole, dire ce qu’on a compris, donner du temps et de l’esprit écrire des essais sur des thèmes précis soigneusement choisis contemporains, humains, nos croyances nos fragilités, nos bonheurs factices, nos mensonges, nos amours, parce que ma pensée compte, ma pensée raconte, me nourrir spirituellement. Continuer à rencontrer de nouvelles âmes, les voyages chamaniques, oser parler de la mort s'y préparer, arrêter d’être influençable.

Écrire un commentaire

Optionnel