UA-66561467-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mots d'enfants

  • Magazine de la santé

    Retrouvez-nous dans le Magazine de la Santé sur France 5 toute la semaine dans la rubrique "In Vivo" ou dimanche pour une rediffusion du reportage dans sa globalité !!

    En replay : Ici

  • Vava's brève :)))

    ----> Pour léa :))

    Donc nous jouons avec les 4 fantastics au portrait chinois de Danny

    si j'étais un légume ?

    .... vient le tour d'Eva : Eva (4 ans et demi)si tu étais un légumes tu serais quoi ?

    MAIS JE SUIS PAS UN LEGUMEUUUUUUUUHHH !!!!


    ben Eva, c'est un jeu

    MAIS JE TE DIS QUE JE SUIS PAS UN LEGUMEUUUUH !!

    bon ben d'accord ...

    et si t'étais un animal ?

    RRRRROOOO MAMAN JE TE DIS QUE JE NE SUIS PAS UN LEGUMEU !!

    ppppppfffffff je vous jure mon Eva elle ne manque pas de caractère !! c'est pimenté chez nous ... ah ben voilà, si Eva était un légume elle serait un piment !

    MAIS MAMAN JE ... oui oui je sais tu n'es pas un LEGUMEUUUUHH

    ^-^


    C'est tout pour ce soir, aujourd'hui j'étais sur un forum pour l'emploi à l'autre bout de Marseille, à Luminy exactement pour ceux qui situent, et j'ai du traverser Marseille à 19h00, que du bonheur ! surtout avec Tom Tom qui n'est pas à jour et qui m'a guidée vers une entrée d'autoroute fermée !! un retour dantesque, plein de travaux, de déviations, de Marseillais !!!!!

    au secouuuuuuurs !! j'ai failli m'arrêter pour attendre la nuit ! je suis cuite ... demain il fera jour !

  • Bébés

    Les filles ont semé du gazon, à la volée.

    La pluie est tombée, n'a cessé d'une journée.

    Maman, le bébé gazon va se noyer !!1122682389.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    1279719601.jpg

  • Si mon bleu est rouge

    Lola s'est gamelée ... en chaussettes sur le carrelage ... le pied du buffet contre son genou a brutalement arrêté la glissade de ses 25 kilos lancés depuis le bout du couloir ...

     

    Cris & hurlements. Une belle barre rouge au point d'impact.

     

    Pompiers samu Arnica, gros câlin et engueulade t'as qu'à mettre des chaussons

     

    Le lendemain

    Moi : tu as encore mal ?

    Lola : oui j'ai un gros bleu

    Eva (4 ans et demi) : t'as pas un gros bleu, t'as un gros rouge, un gros bleu c'est pas comme ça, c'est noir ....

  • La petite Marie dans la banlieue suite et ...

    ... et il me tend mon téléphone, je lui tends alors la main paume en l'air ... il replie alors son bras brusquement. En une fraction de seconde mon cerveau a le temps de m'envoyer le message suivant "tu n'es vraiment qu'une bécasse maladroite, c'est bon adieu le portable, bon dieu Sarko jamais là où on l'attend" quand, je lève les yeux et croisent les siens : son expression est un mélange d'effroi et de dégoût, la lèvre supérieure repliée déformant sa bouche en une grimace d'où s'échappe un "ahhhhhhh" pour le moins spontané ! "Ah c'est horrible" ajoute t'il ...

    Je le regarde incrédule mi-agacée, mi-amusée, mi-bon-j'ai-pas-que-ça-à-faire (oui je sais ça fait trois mi mais là je vous garantis qu'il vaut mieux se sentir plusieurs à l'intérieur pour résister à l'envie de lui répondre "kesta j'te casse ta tête toi bouffon". Il enchaîne "ah c'est horrible, j'peux pas, j'vous le pose là" en posant le téléphone sur l'accoudoir de la portière ouverte.

    "Mais non" dis-je alors, "si je ferme la porte il va tomber c'est sûr" nom de nom je fais une campagne de sensibilisation sur les bonnes pratiques en direc live ! "Donnez-moi le s'il vous plaît"

    "Vas-y toi" dit alors le courageux jeune homme en poussant du coude LA FILLE.

     

    Je la regarde, elle me regarde avec des yeux aussi brillants d'intelligence que ceux d'un poulpe mort et encore c'est péjoratif pour les poulpes, elle émet un bruit situé entre le cri de la tortue de mer qui pond et le gloussement de la pintade castrée ... mais sa main se tend vers le téléphone, (allez vas-y tu vas voir c'est facile, donne le moaaaaa). Elle me tend le téléphone avec mille fois plus de crainte que Marcus tendant son pied au crocodile, son bras avance en faisant des petites saccades, j'ose, j'ose pas.

     

    Elle finira par me le lâcher au dessus de la main.           YES !! je l'ai !!

     

    Mais je ne pouvais quand même pas en rester là ...

    "Dites voir, vous n'en faites pas un peu beaucoup là ?" :  suis comme ça, je ne peux pas m'en empêcher ! faut que je comprenne !

    J'ai droit pour toute réponse à deux paires d'yeux pétrifiés ...

    "mais vous n'avez jamais vu une personne handicapée de votre vie ?"

    les têtes hochent un non à l'unisson, c'en est presque comique, sur la plage arrière d'une R12 jaune, volant fourrure et queue de renard au rétro, ça serait sans doute du plus bel effet ...

    et là le déclic, le lien se crée, la communication s'amorce .... mais c'est quoi vos mains, et pourquoi, et comment, et vous conduisez quand même ... et qu'est-ce que vous avez ... alors je prends quelques minutes, j'explique, un peu et leur lâche un "faut sortir un peu les jeunes" en me disant intérieurement qu'il y a bien des actions à mener, la France accessible physiquement c'est pour 2015 (ils ont promis, juré, craché, voté, signé, acté, décrêté, yapuka) mais la France accueillante c'est pour quand ? Parce qu'à nous trois on a accumulé un nombre certain de préjugés et de comportements inappropriés ...

    Se reconnaître dans la différence de l'autre, s'accepter les uns, les autres, vivre ensemble, c'est pour quand ?

     

    Bon là je vous l'ai raconté avec un peu d'humour qui sauve tout mais je me suis quand même dit en quittant ce parking que si j'avais subi ça quelques années plus tôt je l'aurais extrêmement mal vécu. Avoir une apparence qui fait peur c'est quelque chose quand même ! Bon ensuite je me suis dit que le sujet du début de semaine était tout trouvé, j'ai mis mon clignotant, je suis rentrée à l'hôtel et j'ai picolé du whisky avec (ben vous le saurez pas ...)

    FIN !!!

    alors j'attends vos commentaires, réactions : comment l'auriez-vous vécu, qu'auriez-vous pensé, dit ? et qu'est-ce qu'il faut faire  ????

  • La petite Marie dans la banlieue (2)

    Résumé de l'épisode précédent : lâchement abandonnée par Niko qui avait pris la poudre d'escampette à peine obtenu ce qu'il voulait, petite Marie errait sur un parking qui semblait être désert dans une cité sombre de Vaulx en Velin. Le froid et l'angoisse rendaient ses gestes déjà mal-assurés encore plus fébriles que d'habitude, c'est alors qu'au moment de rentrer dans la voiture ...

     A l'instant où elle aurait pu fermer la portière et se sentir protégée dans sa grosse voiture ... le téléphone tombit, tomba ..; bref par terre le téléphone, tiens il s'allume encore ... il est solide mon Samsung (encore une fois et je demande une prime à M. Samsung, ça c'est fait)

    mais il ne tombe pas n'importe où ... il tombe là où la plateforme viendrait se poser s'il me venait l'idée saugrenue de vouloir descendre pour ramasser mon Sams ... faut pas exagérer non plus ..

     Alors ... qu'est-ce qu'on fait dans ces cas là ? Avisant deux jeunes, un gars, une fille de 13,14 ans j'ose un petit "s'il vous plaît, pourriez me ramasser mon téléphone ???"

    Ils lèvent la tête, comprennent, s'approchent, le gars se penche, ramasse le téléphone et ....

     

    Ouh là 14h30 faut que j'aille bosser moi, à toute ...

     

  • Bon dieu qu'c'est dur !

    La journée a démarré sur les chapeaux de roues (j'suis un peu fangio au volant qu'on se le dise !!), en musique, en rythme, en cadence, au pas de course ! Une de ces journées où : purée il est déjà midi, je finis ça et j'irai casser une p'tite graine vite fait, et puis c'est une heure et demi, puis deux heures ...... rrrrrrrrooooo ben tant pis je mangerai ce soir, et là ça file encore, seize heure trente : je glisse entre deux, un coup de fil à mon médecin (être que je fréquente contre mon gré) pour des résultats d'examens et là : "faut venir chercher une ordonnance, le plus tôt sera le mieux ... moi toujours naïve :"jusqu'à quelle heure ?" lui :"17 heures maxi", ben voyons !! moi:"bon ben j'arrive" ....

    re-fangio parce qu'entre le "bon j'arrive" et le départ du bureau il y a quelques trucs à régler et surtout un coup de fil work bad news, à croire que c'est la journée !!

    Me voilà garée à l'arrache, je passe par la porte des urgences, c'est la seule qui est accessible, ascenseur, secrétariat ... c'est pourquoi ? z'avez rendez-vous ? ben non je viens chercher une ordonnance ... d'accord, patientez en salle d'attente ...

    C'est là que la scène commence.

    Il y a là une dame et ses trois garçons, Joe, Jack, William et .. ben non pas Averell vu qu'ils ne sont que trois mais quand même les trois à la file. Les deux plus grands sont plutôt indifférents, le regard surpris sans être appuyé ni gêné. Le plus petit (je dirais 2 et demi, trois ans à tout casser) quant à lui commence à s'agiter sur son siège, il me regarde les yeux rieurs et quand son regard croise le mien, il fait le timide et plonge en riant entre ses bras du style cache-cache ; je lui souris à mon tour sans insister, j'ai un peu l'esprit ailleurs; la mimique se reproduit deux ou trois fois jusqu'au moment où le grand frère lui donne un petit coup de coude discret qui veut dire je suppose "laisse la dame ou tiens-toi tranquille" ... je cesse le jeu pour ne pas mettre mal à l'aise les plus grands quand la maman revient du bureau des secrétaires et là le petit bonhomme court se réfugier entre ses jambes et lui dit en me regardant "maman, j'ai peur".

    Juste cette petite phrase, c'est presque rien et je ne peux évidemment pas en vouloir à ce petit bonhomme mais bon dieu qu'c'est dur de me dire que je fais peur aux enfants.


  • Comme nous

    Un top cadeau du dimanche soir par Charlotte, Thomas et Raphaël, filmés par Salomé. Le petit frère de Charlotte c'est mon grand ami Tanguy et moi on dirait bien que je suis aussi leur cop's non ?

    medium_ces_gens_là_petit.JPG
    Ces gens là ils sont comme nous
    Ils sont de la même époque,
    Ils ont la même histoire,
    Ils sont comme nous, comme nous.
    Même si ils ont des fauteuils roulants à la place des chaises
    Ils sont quand même comme nous.
    Ces gens là ils sont comme nous, comme nous
    Mais ils ont un point commun : c'est l'amour
    Qu'ils ont pour nous, nous on n'a pas le même.
    Ces gens là ils sont comme nous
    Ils sont comme nous, comme nous.
    Dédicacé à Tanguy et Marie

     

    medium_COQUE_HABILLEE_TANGUY.JPG
  • Eva, Chloé et Mathilde

    medium_juillet_aout_septembre_2006_028.jpgParfois quand j'arrive à quitter le bureau pas trop tard je passe prendre Eva à la garderie. Je me retrouve immanquablement entourée d'une nuée de petites pupuces de 3 ou 4 ans : des filles essentiellement, les garçons sont souvent plus foufous et regardent amusés, de loin et viendraient bien bricoler un peu le fauteuil ! La séance de questions commence : qu'est-ce que t'as, pourquoi t'es comme ça et tes mains qu'est-ce qu'elles ont....? Ca tire plus vite qu'une mitraillette ! Quand je suis d'humeur (ce qui est généralement le cas) je prends le temps de répondre à chacune : "j'ai eu une maladie que les médecins ne savaient pas soigner (ça c'est fait) et cette maladie a détruit mes articulations....etc. Et à cet instant le regard soudain illuminé, la petite Chloé s'exclame : j'ai tout compris! d'abord t'es petite et aprés t'es malade et aprés t'es moche ! Là il faut rire, je rêverais parfois de trouver autant de liberté chez les adultes !
    Le tout sous le regard horrifié des Dames de la garderie qui mettent un terme à la séance de questionnettes par un "allez les filles laissez Marie tranquille ! Fin de l'épisode !
    Ces petites phrases il faut apprendre à les gérer et les ranger dans le cervobacavietruc petit clin d'oeil à ma nouvelle meilleure amie que je vous présenterai bientôt Catherine Wendell dite "La perle du ouèbe".

    Ces petites phrase on en entend tous alors lâchez-vous c'est la foire aux petites phrases d'enfants qui est ouverte parce que mieux vaut en rire !