UA-66561467-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Danemark

  • Les photos sont arrivées !!

    ça yest Marie Moreira de l'APCI m'a envoyé les photos du Danemark !!

    Et cette fois c'est moi qui pose ! Je vous donne un aperçu ici et je créer un album comme ça moi aussi je pourrai les regarder en boucle en me disant "qu'est-ce que c'était bien le Danemark !!"

    1cf9ce25622c746e625bd33805c662a7.jpg
    b82bfdc818a62a515217dc7e317da323.jpg
     
    65e5dbbfb2aaf332e82ad4b3dad7d42e.jpg
    ab41591b505235640c24dd316a41cde4.jpg
    8be90bcb986b0a3e4503e003505896d7.jpg
     
     

     

    3a01bd03058f56453841e6a1fcb73794.jpg
    1d1dd16cfed1bd22efb72695aa2525bf.jpg
     
    c86d8c55c8401675256dc40f5c8ba969.jpg
     
    7bbc989513859a63226a6a4a3ca53ac8.jpg
    0882a9e34b4add7322fba359256a8baf.jpg


     
     
     
     
     
     
     
  • Danemark suite et fin

    Nous quittons la chaleur animée du restaurant presque à regret, trouvons non sans mal l’entrée de la night party, il faut dire que comme tout lieu « branché » (oui je sais c’est ringard branché, fallait dire quoi ? hype ?) qui se respecte la fête est underground, dans les sous-sols de ce qui semble être le siège d’un journal. Qui dit sous-sol, dit descendre, dit marche. Un tout jeune homme charmant de la sécurité, si frêle qu’une pichenette suffirait à le mettre au tapis, nous accueille et nous demande ce que nous voulons ? ben on veut descendre, parce qu’à priori la fête est en bas et qu’on en a un peu marre du trottoir, ce que j’ai résumé par « we need four strong men », il disparaît alors pour revenir avec four strong men !! au Danemark y’a qu’à demander !! le plus amusant c’est qu’il ne s’est pas compté dans les quatre.

    Mais je n’aurai pas droit à la descente des marches à la Cléopâtre, un des membres de l’organisation arrive essoufflé et, triomphant, annonce : we’ve got an elevator !!! En guise d’elevator il nous conduit dans un recoin sombre de l’immeuble et … nous ouvre la lourde porte en fer d’un monte-charge qui visiblement ne sert qu’à transporter du matériel vu qu’il n’y a pas de commandes à l’intérieur !! nous le retrouvons donc, hilare et fier à la fois, un étage plus bas.

    Cette soirée ne me laissera sans doute pas un souvenir inoubliable mais nous passons malgré tout un agréable moment en compagnie de Sébastien le winner, il nous raconte un peu son projet, sa vision, il dit être à Marseille à la fin du mois, je l’attends de pied ferme !! Nous aurons une courte conversation au sujet d’eux justement (mes pieds !!) et je lui disais mes réflexions quand aux possibilités « d’enlever » un membre malade afin de pouvoir y mettre une prothèse, il a dit être impressionné par l’idée que quelqu’un puisse renoncer volontairement à une partie de son corps et pourtant j’aurai le lendemain l’occasion de comprendre que ce qui n’est chez moi qu’une idée imprécise est pour d’autres un projet réel.

    C’est amusant comme j’ai eu l’impression de connaître Sébastien depuis toujours et comme le temps passe trop vite quand on passe un bon moment il fût soudain trois heures du matin !! Le monte-charge vieux de 125 ans (ça on nous l’a dit une fois revenues en haut) me ramène à la surface où nous attendent Marie (l’autre) et Charlotte, nous sommes à pied, Charlotte quant à elle doit prendre un taxi et nous demande de l’accompagner à la station … nous comprenons vite pourquoi !! les gens se mettent en file indienne le long de la route, jusque là normal, mais quant un taxi approche c’est « que le meilleur gagne », les taxis font le tri « pas les mecs si beurrés qu’ils n’ont rien à envier aux petits Lu, pas ceux qui vont trop loin, pas les femmes seules … certains laissent entrer plusieurs passagers et virent les moins offrants !! bref une belle foire d’empoigne. Charlotte finira par trouver un taxi, mais nous ne serons pas tranquilles jusqu’à son sms libérateur.

    Puis quelques heures de sommeil, une visite éclair au Danish Design Center, une photo d’une ancienne caisse enregistreuse qui me fait penser à Bruno et sa remington pour laquelle on attend toujours la note, un panneau épique citant une phrase de … Paris Hilton ?!?

    71eaf7e3bd8b909a24dcdcc91f85b257.jpg

     

    e3ab113ae00198e8fe8a2d5676840fa9.jpg

    Puis l’au-revoir à Thomassss et son auberge, le taxi nous attend, pile à l’heure « à l’aéroport s’il vous plaît ! »

    Les au-revoir au terminal 1 à Paris, puis la gare de Lyon, ses toilettes dites accessibles aux personnes handicapées, moi je dirais plutôt que c’est l’accessibilité qui est handicapée, la honte !! Me voilà dans le TGV, le MP3 n’a plus de batterie depuis longtemps, mes deux voisins ont l’air sympas et parlent en plusieurs langues différentes, ben comme ça la transition est plus douce. Je discute avec eux sur le trajet (oui je sais je suis une incorrigible bavarde J ) Djian revient d’une consult à l’hôpital, il me raconte l’épreuve dont il sort : hospitalisé pour une greffe cœur – poumons il a du rester allongé sur le dos pendant plusieurs jours et là devinez quoi et ben ils ont laissé ses talons s’user jusqu’à l’os, son nouveau cœur peinant un peu à pomper à bon rythme les plaies ne pouvaient cicatriser, infection, gangrène, amputation de la jambe droite sous le genou et de la moitié du pied gauche. Elle est pas belle la vie ?? Un coeur tout neuf mais plus de jambes pour courir. Djian me dit « mais c’est pas grave, je suis en vie » et d’ajouter qu’il a demandé qu’on lui enlève ce qui lui reste de pied et qui le fait atrocement souffrir au point de ne pouvoir marcher, alors Sébastien tu as ta réponse … et moi aussi.

    Arrivée à Avignon TGV, pas de retrouvailles sur le quai de gare, Bernardo s’est trompé de gare il est à Avignon centre L qu’à cela ne tienne, un agent me tient compagnie et me raconte un peu sa vie, la gare la nuit, les squatters, les junkies, ses angoisses qu’il oublie je crois bien grâce à la dive bouteille. Enfin les voilà, les louloutes qui m’assaillent, Eva qui dort sur la banquette arrière, il est 23h30 … alors maman, raconte !!! Ben voilà c’est fait.
  • Faire la sirène à Copenhague

    Voilà il me reste quelques heures pour préparer une p'tite valise pour mes 3 jours de déplacement à Copenhague ! CNI et passeport tous neufs en poche je réalise que je n'ai pas quitté la France depuis l'Italie en 2001, dieu que le temps passe vite !

    Là je pars toute seule, non en fait je voulais dire je pars sans Bernardo, parce que la délégation française est composée de l'équipe des pompiers :)) , de la responsable du concours à l'APCI et de ma chère Brigitte notre designer !

    Nous embarquons jeudi à l'aéroport Charles de Gaulle à 7h00 pétantes, (non non ne vous sentez pas obligés de venir nous dire au-revoir franchement ) donc arrivée à 5h00 donc taxi à 4h00 et moi j'arrive la veille à 20h00 là rendez-vous avec Deza pour un p'tit projet qui couve, autant dire que le voyage ne s'annonce pas sous le signe sommeil.

    ed365d4e97299f323642c6196089b22c.jpgJeudi arrivée sur le site du concours, l'INDEX, ça fait 10 mois que nous en parlons, nous en rêvons, depuis le jour de la remise des prix de l'observeur du Design, de notre étoile et de l'annonce de notre séléction par l'APCI pour ce concours international au Danemark. Nous savons depuis le mois de mars que nos produits font partie du top 100 et sont exposés à Copenhague avant une tournée mondiale !! Alors l'occasion était trop belle pour être manquée, nous allons donc à la remise des prix et sommes invitées par sa majesté HRH the Crown Prince of Denmark à voir en photo ICI :)) il vaut le coup non ? je parle du déplacement bien sûr hein !!

    Jeudi soir soirée "informelle" qui a été décidée hier par le prince en personne, mazette !!

    Et puis vendredi LA journée entre conférences, remise des prix, dinner in private house (cool non ?) et puis la super night party taaaaaadaaaaaaaaaaaa !!! et là on a même le code vestimentaire à respecter ça rigole plus !!

    Retour le samedi début d'aprem, arrivée prévue à Avignon à 23h00 aprés avoir dormi (peut-être) quelques heures dans notre super auberge de jeunesse en dortoir mixte, ben oui le Prince il invite mais il offre le couvert pas le gîte !!

    Je ne vais donc pas être connectée pendant 4 longues journées ,bouh :((, et non je n'ai pas programmé de notes à l'avance parce que généralement quand j'écris mon plus grand plaisir est de cliquer sur "mettre en ligne maintenant" !!

    J'attends plein d'ondes méga positives même si je sais que les jeux sont déja faits (les 5 gagnants des 5 fois 100 000 € ont été désignés en juin et sont tenus au grand secret !!) aprés tout Copenhague, la petite sirène ... elle non plus elle n'avait pas de jambes !!! c'est un signe non ? ... si si c'est un signe !! Je vous emmène dans mon coeur et ferai plein de photos pour tout vous raconter en détail, l'avion, l'embarquement, les taxis, l'accessibilité du grand nord : Danemark me voilà !!

    d6942752424357d59f803e368f007f6e.jpg