UA-66561467-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

apf

  • Bonjour c'est pour un sondage...

    Jeudi 17h300

    Coup de téléphone

    Bonjour je voudrais parler à la personne qui est adhérente de l’APF ?

    Myriam me passe donc l’appel, effectivement je fais partie de l’APF ou plus exactement je suis abonnée à Faire-Face mais ça c’est une autre histoire…

    Allo vous êtes bien la personne  qui est adhérente de l’APF ? mais oui si on te le dit !!

    Bref là vous comprenez que c’est pour un sondage, 2 minutes seulement….bon je me dis que pour une fois qu’on me demande mon avis je vais le donner et puis en plus c’est pour la bonne cause,

    1° question année de naissance de l’adhérent : ça c’est pour les stats de l’APF

    2° question : quelle est la profession du chef de ménage ? Chef de ménage, alors là l’expression m’interpelle…j’adore dans ces cas-là essayer d’ouvrir la conversation avec la personne au bout du fil : « je ne sais pas, cela dépend de ce que vous entendez par chef de ménage ? » la jeune fille hésite, visiblement fatiguée et ayant hâte de rentrer chez elle, de troquer le casque du téléphone par les écouteurs du MP3, depuis ce matin quelle a des zandis au bout du fil et puis ils sont tous en colère etc etc elle me répète donc la question lentement…je finis par lui lâcher une profession : directeur régional d’une entreprise, elle respire et note, puis dégaine sa 3° question : salarié ou indépendant, salarié ; 4° question : êtes-vous le chef de ménage ou la maîtresse de maison ? là j’hallucine, ils voulaient pouvoir faire des comparaisons avec un questionnaire des années 40 ou quoi ? je rigole jaune et lui demande à nouveau ce qu’elle entend par là et elle de me répondre que généralement l’homme est le chef de ménage et la femme la maîtresse de  maison, ben voilà chacun à sa place et les vaches seront bien gardées ! et on voudrait faire évoluer les mentalités sur le handicap alors qu’on en est encore là dans les préjugés homme/femme, dans la bouche d’une si jeune femme j’en suis restée sans voix (si si ça arrive…enfin pas longtemps) elle ajoute alors : vous pouvez répondre autre ? ben oui il n’y a qu’à faire comme ça on va mettre autre, (ça ne me change guère quand je ne travaillais pas on me proposait la case chômeurs et autre inactifs et par écrit je me faisais ma case mère super active au foyer)

    5° question pensez-vous que la question du handicap est bien traitée dans la campagne : pas du tout

    6° qu’est-ce qui est le plus important pour vous : la scolarisation des enfants handicapés, l’intégration par l’emploi, un revenu minimum égal au SMIC, une meilleure prise en charge pour plus d’autonomie, l’accessibilité ? bon là pas évident de choisir entre :  vous préférez qu’on soigne d’abord le pied droit ou le bras gauche, les yeux ou les oreilles, qu’est-ce qui est le pire des plages accessibles mais pas d’argent pour partir en vacances ou un revenu mais surtout vous restez chez vous ?? bref le dilemme du choix : tu préfères avoir des dents en mousse ou 9 canards qui te suivent 24 h sur 24 ?

    Je finis par choisir la prise en charge pour une meilleure autonomie, le reste on se débrouillera tout seul !!

    Je suis curieuse de lire les résultats mais surtout leur interprétation ? 50 % des adhérents réclament un revenu minimum égal au SMIC ou pour la moitié des adhérents avoir un revenu minimum est plus important que l’accessibilité ou l’emploi ????

     

     

    Moi je veux tout ! des établissements spécialisés et des écoles accessibles et ouvertes, un revenu minimum mais un accès à l’emploi facilité,  du matériel pour être au mieux de mon autonomie mais de l’aide si j’en ai besoin. Il y en a marre de devoir choisir entre boire ou manger, nous on veut juste vivre et vivre c’est être libre de choisir !