UA-66561467-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

femmes

  • Etre, là.

    Tu es venue.
    Tu m'as parlé de ta vie, de tes peines, de tes blessures.
    Tu m'as parlé de toi, celle d'en dessous, d'en dedans.
    Celle dont la lumière brille dans tes yeux qui ne savent pas mentir.
    Tu es venue toute remplie d'espoir, de courage, de détermination.
    Avec cette envie de ne plus te laisser empoisonner.
    Bien décidée à tenter la métamorphose.
    Tu m'as parlé de tes doutes, de tes peurs.
    Tu les as posées là délicatement, à demi-mots.
    Tu m'as interrogée, appelée à témoin.
    Tu savais déjà tout et pourtant tu m'as permis d'être, là.
    Pour toi.
    Pour cela je te remercie, mon amie.

     

     


  • 2 heures du mat ...

    Le sommeil en caprice, l'esprit vif argent et cette douleur au pied qui me poinçonne.

     

    Rarissime, je réveille l'homme qui a sombré de tout le poids de sa semaine, deux heures du mat je me lève dans le froid, un gros pull, une écharpe croisée sur le coeur,  ... le coeur ... il me travaille ce coeur, quel coeur me diriez-vous si je ne vous imaginais pas noyés dans les plumes de vos duvets.

     

    Le coeur cousu.

     

    carole martinez.jpgC'est le titre du premier roman de Carole Martinez. J'ai commencé ce livre mercredi, l'ai dévoré à demi la nuit dernière et j'ai rencontré son auteure ce soir, dans ma chère bibliothèque. Une soirée de présentation était organisée, un chapitre magnifiquement lu par une jeune fille puis un dialogue avec Carole. Ben si, je vais l'appeler Carole, je ne vais pas l'appeler Madame après être entrée dans ses entrailles !

     

     

     

    Un livre à la poèsie sauvage, violente et drôle, un livre qui vous fait passer du rire au drame le temps d'une respiration. Envoûtant et cru, à la fois naïf et infiniment insensé, ciselé à la pointe du ciseau, brodé de main de créatrice, un bel ouvrage, un livre femme, il faudrait presque dire unE livre !

     

    Andalousie, je me souviens. Presque, je m'en souviens presque tellement le fil qui lie les femmes de sa vie raconte les filles et les mères,les soeurs, les tantes, les cousines, les amies depuis le fond des âges. Fil de mémoire, fil de vie, les porteuses de secrets, les faiseuses d'aventures.

     

    Le coeur, celui qui pulse et celui qui déchire, il a été le sujet des dernières semaines pour certaines qui me sont proches. A force de tisser des liens, certaines histoires nous embobinent, nous emmêlent, plus moyen d'y voir clair dans ces sacs de noeuds, avec patience il faut démêler mais parfois il faut trancher, tailler dans le vif avant que les brins ne s'usent et ne tombent en poussière, des morceaux en charpie la vie en fera des couches ou des pansements pour des vies nouvelles, teintées à la couleur des regards.

     

    Parfois l'amour est fou mais la folie est rarement amour.

     

    Il est 3h20 maintenant, que seuls ceux qui s'aiment puissent rester cousus ...

     

    le coeur cousu.jpg

     

  • 5 000 °

    RALALALALA

    Je vous avais annoncé un cadal pour l'auteur du 5 000 ° commentaire et voilà, nous y sommes !!

    758967724.JPG



    AND THE WINNER IS .... TADAAAAAAM :

    1019440705.JPG



    MOI !!!! C'est ballot !!!

    C'est malin je vais être obligée de remettre le cadal en jeu alors ... ralala ... bon ben en route vers les 10 000 commentaires ?

  • Personnes handicapées nues : l'expo qui dérange

    La France prude et frileuse aurait-elle froid aux yeux et aux neurones ?

    Vous avez suivi sur ce blog le projet Esthétique & Handicap, vous avez vu quelques clichés, les avez trouvés beaux et magnifiquement dérangeants.
    Je peux supposer que ceux qui n'ont pas aimé ont choisi de se taire.

    Après quelques mois de démarches actives menées tambour battant par Deza force est de constater que ce projet a du mal à sortir des cartons pour venir orner le mobilier urbain comme prévu : raisons invoquées : certaines images seraient choquantes ....

    Ben oui quoi des corps différents pris en photo par des photographes d'art c'est choquant ... plus que des femmes nues pour vendre des yahourts spécial transit intestinal ? plus que des bombasses siliconnées mimant des scènes érotiques dans tout bon clip de R'N B qui se respecte ? Plus que des rugbymen dont l'outil de travail n'est plus un ballon oval ?

    Censure, exclusion de la part des institutions ?



    1632494231.jpg

  • Holala

    And now ladies and gentlemen .......... tadaaaaaaaaaaaaa !!

    http://www.holala.ch/actu/769.html

    for more : www.esthetique-et-handicap.com


    Oh la la ...... !!!!

    Et encore vous n'avez pas vu le tableau ..... :)))

  • J'ai rien à me mettre !

    Aaaaaaaaaaaaaaarghhhhhhhh !!!

    C'est le cri que ma 14teen years old fille a poussé ce matin devant son armoire !!!!!!!!!!

    Il faut dire que ma louloute a bien grandi ... de partout et là elle ne peut plus me piquer mes affaires (ni mes soutifs !!!) vu qu'elle ne rentre plus dedans !!!

    Bernardo s'était plié à la promenade forcée dans les magasins dimanche dernier pendant que je vogais pas tranquilement du tout vers Lyon et là aaaaaaaaaarrrrrrrrghhhhhhhhhh y'a rien qui me plaît ... fut le cri maintes fois répété de mon ado de fille, bilan ce matin c'est en tenue d'Eve et limite en pleurs devant l'armoire que s'est tenu le conseil de guerre :

    Elle - j'ai rien à me mettre et ce soir je vais au corso avec LES COPAINS
    Moi - t'as qu'à mettre ton linge sale DANS le panier à linge AVANT que la machine ne tourne !
    Elle - oui mais j'en ai marre c'est nul les magasins ici, y'a rien qui me plaît !!
    Moi - tu passes ta vie sur Internet, tu tapes fringues et là tu as les fringues du monde entier à une portée de clic ..

    Regarde MOI j'ai fait ma commande jeudi et cet aprem je vais chercher mon colis

    Elle : Tu t'es ENCORE acheté des fringues ????!!!????

    Moi : heuuuuuuuuuuuu ... ben y'a rien qui me plait dans les magasins nul de chez nous et pis fallait bien que je m'habille pour les 3 JOURS de salon de la semaine prochaine avec LES COLLEGUES et puis ..... J'AVAIS PLUS RIEN A ME METTRE :))))

    Elle - ouais ouais...

    Moi - rrrrrrooo ben si il y a des trucs trop grands ça sera pour toi :))


    Hé hé hé :)) je rigole, c'est vraiment une de mes manies, un déplacement = fringues neuves, là j'ai fait trés fort je crois que je vais devoir me changer deux fois par jour si je veux mettre tout ce que j'ai commandé, en plus pour une fois TOUT me va du coup je ne sais plus comment choisir :)) trop dure la vie ! Je crois que je vais tout emmener dans ma grosse valise hein Patounette tu t'en souviens de ma valise ???

    Allez tout ça pour vous dire que je suis super impatiente d'être sur le salon Autonomic Paris 2008, je serai contente de voir tous ceux qui voudront bien venir jusqu'au parc des expos, porte de Versailles ! Bon Pat me disait "oublie ta voiture, vivement que tu viennes en TGV jusqu'à Paris" et bien .... ils annoncent une grève de lundi soir à mercredi matin et moi j'ai réservé mon voyage pour .... ben mardi évidemment !!!!


    arrrrrrrrghh !!

    Même si il faut que j'y aille à pied je serai mercredi matin sur le stand Emploi & Handicap d'handicap.fr, foi de Marie ! et ça c'est pas de la gnognotte !!

    ppppppppfffffff si il faut que je parte lundi je pourrai pas recevoir mon dernier colis de chez fashion bizzzzzzzzzzz ... argggggggghhhhhhhhhhhhh !!



    Découvrez Roy Orbison!

  • 8 FEMMES avant tout ...

    8 mars journée de la Femme et journée de ces 8 femmes avant tout qui nous font le cadeau de leurs témoignages magnifiquement émouvants. Témoignages de leur vécu face au cancer du sein et cadeau de leurs 8 sourires victorieux.

     

    8_femmes

     

    Ci-dessous le témoignage de mon amie Béa et en suivant le lien vous retrouverez les témoignages de ces Femmes avant Tout !

     

     


    Béa
    envoyé par Femmesavanttout
    Pour ma fête j'ai quand même eu la visite ET un commentaire de Gaëtan alias Mister Rolling man ^-^ là je me la joue complet !! en plus sur la note Féminité ;) Yesssssssssssss !! Allez les filles (et les gars) allez voter pour notre slammer roulant !
    18 ans de vie commune avec Bernardo aujourd'hui ....
  • Autopromo ! mais pas que

    Avant de traiter les sujets que nous avons soulevés dans les dernières notes je vous fais une petite page de ... pub !

     

    ça fait un petit moment que j'ai installé la bannière du festival de Romans ... et pourquoi donc ?

     

     

    Festival de Romans
    Recommandé par des Influenceurs

    Ben en fait je me suis inscrite, ou plutôt j'ai inscrit "les femmes en disent" ces multilples facettes de ma personnalité qui depuis plus d'un an vous disent joies et peines, partageant rires et larmes, coups de griffes et coups de blues. alors je me suis naturellement inscrite dans la catégorie "blog de vie", c'est joli ça blog de vie, Balmeyer aurait voulu une catégorie blog de mort mais y'avait pas ...

     

    Et oui il y a pas mal de poteaux dans cette catégorie : les ménagères, Camaïenne, Balmeyer, Zoridae pour ne citer qu'eux ... bon la bonne nouvelle c'est que vous ne pouvez voter qu'une seule fois pour la même personne mais pour autant de personnes que vous le souhaitez alors vous pouvez voter pour mes poteaux aussi ben sinon je vous l'aurais pas dit hein, quand même ..

    Alors moi je dis, en cette période d'éléctions, votez utile : votez pour MOA !!*

    * je tiens à vous prévenir que tous les liens vous amènent à la page des participants qui sont classés par ordre alphabétique, vous me trouverez donc entre Les chroniques de Sonia et Les manuscrits d'Aurore ... :))

    Bon vote et surtout bonne découverte de beaucoup, beaucoup d'autres blogs de vie !

  • Etre une femme

    Avez-vous déjà remarqué à quel point parfois, la féminité s'exprime dés le plus jeune âge ?

     

    Ma maison pourrait facilement être un observatoire de la féminité à travers les âges. De la petite Eva si blonde et bouclée qui se regarde dans le miroirmonbômiroir, la tête légèrement penchée, un sourire émerveillé devant tant de beauté sur les lèvres, en passant par notre Lola, petit bout de femme, toujours soignée, tirée à quatre épingles, les sous-vêtements assortis à la tenue si possible, jamais de faute de goût, la moue dédaigneuse à souhait quand ce sont mes goûts à moi qui dérapent, osant lui proposer "quoi ce pull ah non jamais de la vie", une Salomé au teint mat et yeux noirs infinis qui pourrait s'habiller d'une serpillière que ça ne se verrait pas, Salomé le charme naturellement ! Et ma grande dans les affres de la cruelle adolescence qui vous fait hésiter entre le rimmel violet et le crayon rouge mais toujours avec son côté artiste qui donne au trait noir une délicate trace de ses interrogations de déjà femme.

     

    C'est une après-midi de shopping qui, une fois de plus me place moi, face à problème récurrent : trouver des vêtements pour moi dans les magasins ... et sous-jacent, avec le retour de la collection printemps, faut-il couvrir ou montrer et sous-sous-jacent : peut-on encore s'afficher femme lorsque le corps a pris des formes si peu conventionnelles ?

     

    S'afficher femme, on pourrait entendre aussi dans mon discours un naturel besoin de séduire, a t'on le droit de séduire, le pouvoir de séduire lorsqu'on est handicapée ? Et pourquoi mon regard s'attarde sur ce petit top aux bretelles si fines et cette jupe alors que je ne porte plus que longs pantalons ?

     

    Si on est handicapée, on en est pas moins femme, et la féminité devra s'exprimer autrement que par la finesse d'une cheville au-dessus d'un escarpin ou la rondeur d'une épaule négligemment dénudée. Elle devra trouver d'autres modes d'expression que celui du corps, où ira t'elle se loger, cette incroyable énergie ? Dans une attitude, un regard, un discours ? Le corps seul ne fait pas la femme ! Une femme c'est tellement plus qu'un simple corps ! C'est un parfum, une couleur du jour, une onde. Etre femme c'est avant-tout une façon d'être, une philosophie, c'est parfois un peu moins facile quand il faut se jucher sur un étrange fauteuil fait de toile enduite noire, d'alu et de moteurs éléctriques et quand, de la pointe des orteils aux vertèbres cervicales, la maladie est venue redessiner les courbes, mais je crois que se sentir femme c'est inscrit au coeur même de nos cellules et qu'il suffit peut-être d'un sourire et parfois d'une larme pour être tout simplement femme.

     

    Etre femme c'est aussi la possibilité d'être mère et si ce droit est reconnue aux femmes dont le handicap est physique il est bien souvent bafoué pour les femmes handicapées mentales qui sont pour certaines stérilisées d'office et à leur insue.

     

    Nous avons toutes nos niveaux de combat et je pense ce soir à moi,je qui se bat encore aujourd'hui pour faire reconnaître d'abord son humanité et son seul droit de penser ! Je dis combat volontairement parce que nos droits nous devons être les premières conscientes d'en avoir et de devoir les imposer, les droits d'être reconnues, de penser, d'être femmes, de le montrer.

     

    J'aimerais alors poser la question à Alix, Elphe, et les autres : le handicap vous a t'il volé une part de votre féminité ?

     

  • Hommes et femmes : mode d'emploi

    Les hommes viennent de mars, les femmes de vénus et moi de la planète orange !

     

    Bon je passe de l'élément humain : connaissance de soi pour comprendre sa relation à l'autre quel qu'il soit à Mars vs Vénus : connaître les différences entre les hommes et les femmes pour mieux comprendre et accepter les réactions des membres du sexe opposé en l'occurence son conjoint .....

     

    ben là pour l'instant la lecture des premières pages me laisse coite voire presque énervée !

     

    Les femmes ont les cheveux longs et les hommes les cheveux courts, pour les pensées c'est inversement proportionnel mais pas toujours ... les hommes en ont mais pas les femmes .... les femmes veulent parler, les hommes veulent la paix ...

     

    Voilà pour l'instant l'effet que me fait ce livre ... oui je sais j'exagère un tout petit peu ... mais je ne sais pas si je vais le continuer, d'après ma boulangère de soeur tout le bouquin est de la même veine alors tant qu'à lire quelques 200 pages je préfère un bon vieux San Antonio !

     

    Bon peut-être que si je réagis comme ça c'est parce qu'il me dérange ? quoi qui ? ben le livre ...vous l'avez lu vous ?

    PS : Samedi 17h30 ça m'a pris comme ça d'un coup je suis allée au chez le coiffeur et j'ai fait recouper mes cheveux tout court, ça c'est fait !