UA-66561467-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

internationale

  • 3 décembre

    3 décembre, journée internationale du handicap, je vous invite à lire l'article de playmobil J à ce sujet :

    Chez les playmo et peut-être répondre à sa question : peut-on rester digne quand on est un playmobil, puisque le thème de cette journée était dignité et justice pour tous.

    A l'heure où la flicaille se la joue gros bras dans les collèges de France je me dis que la question pourrait être "peut-on rester digne et où est la justice, pour tous" en France aujourd'hui ? A ce train là je crains le pire et je ne suis pas la seule :
    podcast

    Peut-on rester digne pendant et à la fin de notre vie ? Hé oui c'est dans cette actualité chargée que Monsieur Leonetti a remis son rapport concernant l'euthanasie, pas question de légaliser l'euthanasie, nous allons donc poursuivre nos macabres pratiques à savoir le "laisser mourir" qui consiste à cesser d'alimenter et hydrater une personne qui ne peut plus le faire de façon volontaire, la mort ne doit certes pas être longue à venir sur un corps fragilisé, enfin pas trop long ... il y a des minutes qui valent des siècles je pense. Vous pouvez voir une interview de mon ami Francis (souvenez-vous Don Quichotte de Compostelle) sur France 3, je reçois ce lien de Francis qui conclue par ces mots : sincères condoléances à mes amis français.

    http://jt.france3.fr/player/1213/index-fr.php?jt=20081202&timeStamp=684

     

     

     

    Alors, selon vous, en France dignité et justice sont-elles d'actualité pour les personnes handicapées ? pour tous ?

     

    Moi j'ai comme un doute.

     

     

    Bon le 3 décembre c'est aussi l'anniversaire de mon arrivée dans l'équipe d'Handicap.fr, un an déjà ! Le jour de la journée internationale du handicap, ça ne s'invente pas :).

     

    Je remercie toute l'équipe pour le travail partagé, l'ambiance chaleureuse et joyeuse, l'humour jamais bien loin, les journées, les soirées, les voyages, les défis, les victoires, les délires, ce bout de chemin que nous partageons et que j'espère avoir la chance et le bonheur de poursuivre encore un peu, dans la dignité et la justice bien sûr !