UA-66561467-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

liberté

  • A la croisée des chemins

     

    Nature. Quel drôle d'été. D'année. J'enchaîne les épreuves physiques, des petites, des plus problématiques, toutes me contraignant à une certaine immobilité qui n'est pas dans ma nature. Alors j'use mes pensées au rabot de la réalité, d'une certaine réalité, utilisant les outils que la vie a mis sur ma route, éprouvant les connaissances passées et nouvelles au fer de l'expérience. Transcendant la période à toutes fins utiles.

    Je suis consciente et sereine, au-delà de certaines compréhensions qui se froissent ou dénigrent. Qu'importe, je suis hors de ces portées. Je chante sur une autre gamme, le tout étant de composer avec les voix enfantines si lucides et les voix fraternelles qui seules m'importent. Parfois encore quelques papillons s'affolent et leurs ailes perlées de larmes laissent deviner la profondeur des défis et des cieux. Et dans le regard de ceux qui m'aiment bat la mesure, pour que mon regard reste droit, franc et levé.

    Les choix ne m'ont jamais semblés aussi emprunts d'absolu, d'un profond besoin d'une conviction à l'épreuve de l'altérité. Exprimer clairement ma position quand l'affolement aurait pu me mener entre les mains des hommes en vert de façon tout à fait arbitraire et irréfléchie. Etre seule face à cette blessure atypique. Au-delà des possibles de la médecine occidentale. Jamais vu ça pour toute réponse.

    Rencontrer des esprits libres et libertaires.

    Préparer les vacances en famille, départ dans une semaine. Un matelas gonflable et un cerf-volant. Des draps de plage tous neufs aux couleurs acidulées, achetés sur ce nouveau marché du village qui me régale le samedi matin.

    Avancer au coeur de cet été mystérieux. A la patte d'oie prendre une des voies.

     

  • Chemins

    Voilà des jours et des lunes que je pense à écrire, je pense, je pense et ça ne dépasse pas le stade des pensées, comme une barrière au passage à l'acte.

    Un brin de cafard, une brindille de flemme, une branche de sommeil en retard et tout un arbre d'occupations toutes aussi concrètes (ou pas) que variées !!!

    Cet hiver qui dure est le nid douillet d'un introspection profonde ? d'une germination prometteuse ? Peut-être aussi même si je me fais plutôt l'effet d'hiberner ! Il se passe des choses mais j'exteriorise peu par pudeur ou par raison ou parce que pour le moment j'ai bien du mal à y voir clair ... ouh la la ce message est aussi fouilli que mes pensées :)))


    Voyons quel titre ai-je choisi ? Chemins ...


    Ah oui, chemins ... nos chemins, le mien qui est maintenant allégé de bien des fardeaux, un petit sentier de campagne, plein de fleurs des champs, de parfums de sous-bois, un chemin plein d'amis en farandole qui tracent chacun leur sillon. Nos chemins tressés chassent les solitudes, consolent les chagrins, guident les coeurs et les corps, dessinant une voie élargie.


    Mais chacun reste maître de son chemin et doit apprendre le respect. Où commence et surtout où s'arrête l'effet guide de nos chemins tressés ? La liberté de pensées se doit-elle d'être absolue, quand on a l'illusion d'être seul c'est plus facile de répondre par l'affirmative mais quand on a tressé des chemins de vie bien serrés avec un conjoint, des enfants, sa famille qu'en est-il de cette liberté ?

    Et quand les traversières comportent à nos yeux des obstacles qu'on n'a pas envie d'affronter que fait-on de la jolie tresse ?

     

    Chemins ...


    free music

     

    http://www.deezer.com/listen-552655

     

    chemins.jpg
  • Y'a encore quelqu'un ?

    Toc toc ....

                  Coucou c'est moi

                                              Vous êtes encore là ?

     

    Ben oui je sais 4 jours sans vous donner de nouvelles, dans ce monde de l'immédiat autant dire une éternité ! J'ai bien vu passer vos mines à ma fenêtre, j'ai lu vos hypothèses au sujet de mon absence et je dois dire que vous n'êtes pas très loin de la vérité !

    Du boulot ! ben oui normal je suis une passionnée avec un coeur de gamine, c'est comme un cadeau reçu avant Noël ! J'ai ouvert la boîte, il y a tant à découvrir et comme je suis une femme je prends le temps de lire le mode d'emploi ! Et puis Le premier article pour le site, c'est ICI ! vous pouvez même mettre des commentaires !

    Des courses ! ben oui mais pas pour un aspi, pour Noël un peu quand même !

    De la fatigue ! un peu comme nous tous en cette saison non, ici on atteint les - 10 ° toutes les nuits, mardi soir on avait - 4° à 6 heures du soir !

    Quelques soucis encore à gérer, des p'tits, des gros, tout tout tout vous saurez tout sur les soucis ? Et bien non, il en est certains que je ne peux vous dire mais qui n'en a pas ?

    Une surprise dans ma BAL hier : la plaquette du projet Esthetique et handicap, rappelez-vous, c'était en octobre, la séance photo ... ben ça y est j'ai vu UNE photo de moi ! la plaquette est magnifique et encore un peu ... secrète :))) D'ailleurs il faudrait que j'écrive quelques petites "phrases" pour illustrer les photos ... cogitum cogitum !!

    Au coeur de la Provence glacée, je pense à vous, pas à pas depuis plusieurs mois déjà vous m'accompagnez, on a ri on a pleuré, ce que je ne vous ai pas dit vous l'avez lu entre mes lignes, vous en savez plus de moi que certains de mes chers amis de chairs et votre présence ici a pris pour moi une importance toute particulière. Je vous écris pour moi, en toute liberté et ça m'apporte beaucoup de joies et une certaine vision de votre humanité.

    Pourquoi ce ton un peu grave ? Parce que le temps que je choisis de passer ici je ne le donne pas ... ailleurs et qu'on me le reproche. C'est un choix que je fais et pour l'instant j'ai plus reçu que donné mais ça tout le monde ne le comprend pas, c'est comme ça.

    A vous tous merci, aujourd'hui c'est mercredi, nous sommes à quelques jours de Noël 2007 et il flotte dans l'air un parfum de nostalgie de quelque chose qui pourtant n'est pas fini.

    Nostalgie, joies, fatigue, vacances, valises, paquets, familles voilà décembre qui s'avance tout chargé de sentiments, de souvenirs, d'émotions. Et pour vous ce Noël 2007 il s'annonce comment ?