UA-66561467-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

poupées

  • Le coeur dense des poupées russes

    Ils avaient tant joué que les fards s'accumulaient à leurs joues jadis rebondies. Les jeux étaient de société ou de complaisance, de culture ou d'ennui. Tant de rôles endossés, tant de chapitres appris par coeur, bravement répétés. Savaient-ils seulement encore qui ils étaient, l'avaient-ils jamais su ? Étaient-ils ?

    Invisibles sont les larmes de ceux qui ont le coeur pour visage et la vérité silencieuse pour cri.
    Bruyants de vouloir et de peurs s'agitent les oublieux du secret.

    Au creux du sillon creusé dans les masques, brille le coeur dense des poupées russes.