UA-66561467-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

seule

  • A mon rythme

    Entre deux jours il y a la nuit.
    Entre deux souffles il y a le vide.
    Entre deux, et un, il y a l'infini.

    Entre deux moi il y a le manque d'un autre.
    Entre deux moi il y avait moi

    Parce qu'il me fallait du temps pour me reconnaître
    Un temps qui est le mien et pas celui d'autres êtres.
    Pour tout ce qui est inscrit en moi, d'hier à cet instant
    Ce que je sais, ce que je crois, ce que je comprends,
    De toutes mes forces à mes faiblesses
    De mon courage à ma paresse,
    De mes peurs à mes envies,
    De la peine à la joie,
    Il y avait moi.
    Et mon rythme de vie.




    Je suis un animal à inertie lente, mais une fois lancée ...
    Accrochez-vous, les amarres ont largué le navire :)




  • So lonely woman

    Vous connaissez ce vieux conte provençal ?

    C'est l'histoire d'une femme jeune quadra (oui ben presque c'est pour bientôt) qui se la joue wonder woman entre les 4 enfants, les 3 chats, le disjoncteur qui pète les plombs à cause du froid, les fuites à cause de la neige, le boulot, le dentiste, les devoirs, pas les soldes, les cartes de voeux, les notes rigolotes qui d'un coup sont nettement moins drôle quand le so lonely boy se la joue bis repetitas cette semaine, le livre qu'elle voudrait lire, celui qu'elle voudrait écrire .... et bien cette nana vous savez ce qu'elle fait ???

    Elle en peut plus !!!! Et on est le 12 janvier !! Au secours, à l'aide !!!

    ça va être piano, pianissimo par ici encore cette semaine, profitez-en donc pour revisiter les archives ...

    Tiens en parlant d'archive, allez pour le plaisir une autre photo de ma grand-mère quand elle avait 10 ans et une d'une de mes fantastics !

    1469522548.jpg

    2139047263.jpg

    97977005.jpg



    1377219971.jpg


















    Quelque chose dans le regard non ?

    Avec Eva qui parle de "ses poches sous les yeux" ... elle a 5 ans !!

    Edit du 13 : j'ai ajouté des photos de Salomé comme demandé par Virginiemasoeur , suis trop gentille :))

    Bon une brève pêle-mêle, un peu comme mes sentiments du soir, espoir ...


    Découvrez Marie José!

  • Et si la nuit ...

    Et si la nuit m'appartenait j'en ferais un pays.

    Comme je les aime ces heures sans temps. Le rythme de l'air y est perceptiblement plus souple, il s'étale en de longues ondes au dos rond, ronronne sous la caresse du chant de mon souffle soudain plus présent. Et je m'écoute respirer, écoute ... souffle de vie, reliance de cet intérieur avec mon intérieur, mon for et mon faillible.

    Dans ce pays on ne vit qu'au présent, les lendemains ne sont que rêves si lointains, inaccessibles presque, toute une nuit à traverser, c'est si long !

    Ce soir la solitude, j'ai pris la liberté de changer de nid, je me suis installée dans la véranda pour entendre le bruit de la pluie, c'est comme si je dormais au bureau, ça m'amuse, comme quand plus jeunes nous rêvions de passer une nuit à l'école, vous non ? ah. Et bien moi si ! Donc ce soir je dors dans mon bureau, aussi parce que c'est une pièce que j'aime tout particulièrement, j'ai encore tout changé, si je voyage un peu plus loin dans ma nuit je vous mettrai une photo ... et comme j'ai décidé d'avoir la main verte, ce qui était loin d'être gagné lors des épisodes précédents mes plantes sont florissantes ! c'est le cas de le dire mon arum qui ne ressemblait plus à grand chose a décidé de fleurir ! j'en suis baba !!

    1543797239.jpg

    1463470268.JPG















    Et puis sur le bureau un majestueux bonzaï, je dis majestueux car j'ai mis à son pied un minuscule cheval en ... en je ne sais pas quoi mais le bonzaï en est redevenu arbre immense et je m'égare parfois à son pied, goûtant le bruit de la terre humide, imaginant de longues marches dans les feuilles rousses, poussant la relative rêverie en des cavalcades dans les sous-bois.

    Je suis bien loin dans cette nuit, ce soir j'ai mis mes mots sous verre, c'est étonnant, un peu comme si la page à ce jour si virtuelle et fragile s'était muée en papier glacé, demain c'est l'accrochage, couleurs de mots en Provence, vernissage et petits fours samedi : après-demain autant dire deux continents plus loin tant de pays a visiter avant d'y être :)

    1868365723.jpg











    Bon depuis la photo il y a eu encore des changements, deux petites lampes qui me veillent dans la nuit si noire derrière la vitre et quelques bougies pour réchauffer les regards. Sont en préparation des rideaux blancs pour diffuser la lumière et viendra, quand je l'aurai trouvé un vieux rocking-chair que je ferai blanc aussi, un vieux fauteuil qui aura déjà bercé beaucoup d'enfants et inventé beaucoup d'histoires, un vieux fauteuil pour osciller entre rêve et conte.