UA-66561467-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

travaux

  • Bon temps pour une note

    Me voilà de retour. De quelle lointaine contrée pourriez-vous me dire si mon silence ne vous avez pas naturellement éloignés de ce lieu ?

    Physiquement me voilà de retour de Lyon où j'ai passé quelques jours sur le salon Handica, chouchoutée par tous. Quelques jours pour toucher des yeux la réalité de notre action, pour se souvenir que derrière les pseudos, les e-mails se trouvent des regards, des états, des vies.

    Moralement me voilà de retour de contrées dangereuses et violentes si dure est l'épreuve.

    Aujourd'hui le grand bleu avait pris possession du ciel tout entier et enfin le soleil a réchauffé la terre. Dans cette année d'apocalypse le printemps mitigé s'est voulu interminable, orages fous et pluies diluviennes quand brise légère et chants d'oiseaux étaient attendus. Qu'il en soit ainsi, la météo est à l'image du monde.

    Ce matin férié a été tout égayé par un tour à bord du Tiloune grâce au reportage sur Thalassa : retrouvez Maï, Dodo, Paco et Marin encore pour quelques jours ici : http://www.pluzz.fr/thalassa-2011-06-10-20h35.html quelle joie de les retrouver au bout de leurs rêves, en pleine forme ! Bravo à eux

    Puis la matinée s'est amusée à flirter avec l'après-midi.

    Les tranchées sont enfin rebouchées : oui les grands travaux sévissent toujours dans la rue et dans la partie du jardin qui s'y rattache, des mètres et des mètres de terre retournée à coup de pioche par un courageux comme j'en connais peu, de ceux qui savent à quoi servira chaque coup de pelle, chaque goutte de sueur.

    Et la chaude journée s'étire dans une lecture de Comte Sponville jusqu'à ce que, soudain, soudain, le temps me paraisse idéal pour une note, alors je suis de retour.

    Je suis de retour et mes bobos aussi : cette fois c'est une sorte d'érythème violent situé .... sous les pieds !!! Arggghh alors le creux des mains qui gratte je sais ce que ça symbolise mais les pieds ? Avoir les pieds qui me démangent ? Des fourmis dans les pieds ? Serait-il temps pour un nouveau ballet ? Une nouvelle symphonie ?

    Ma foi, dansons puisque c'est l'été et que les cigales sont de retour, les fourmis finiront bien par me lâcher les pieds !

  • Les deux arbres

    A l’entrée du jardin il y avait deux arbres. Deux érables plusieurs fois décadaires. Ils veillaient tous deux sur la grande allée, la saupoudrant de leurs ombres légères, on les voyait de loin dans la rue, explosion de verdure au milieu des sombres cyprès et de la blancheur des pierres sèches.

    les deux arbres été.jpg

    Du printemps à l'automne ils étaient faiseurs d'ombre, cabanes, buts de foot, mâts de navire ou de cocagne pour grimper plus haut et voir plus loin.

    L'un deux avait une particularité, il était fendu. Très tôt il s'était séparé en deux et le tronc qui aurait pu être large et fort était devenu deux demi-troncs. Cela avait certes l'avantage de le rendre accessible aux petits enfants mais cet arbre trop tôt divisé, cet arbre au tronc d'enfant qui avait l'allure d'un grand en tendant ses deux bras vers le ciel, commençait à douter de lui-même.

    L'autre arbre avait poussé un peu penché et était surmonté de quatre belles branches maîtresses, la ramure des deux arbres entremêlée formait un tableau dense et joyeux, l'arbre penché s'écartait un peu pour laisser respirer l'arbre fendu, pour qu'il puisse être beau et symétrique. Et il l'était.

    Mais un jour l'arbre fendu décida qu'il n'était plus un arbre. Il voulait être eau, pierre ou même soleil mais plus arbre et encore moins arbre fendu.
    A l'automne il fit pleurer des tonnes de feuilles, appelant le vent à son aide il arracha toutes les branches qui touchaient l'arbre penché, "je ne suis plus un arbre" disait-il, "séparons-nous et voyons qui nous sommes ainsi."

    L'arbre penché pleura à son tour toutes ses feuilles, laissant les 4 branches maîtresses nues et désemparées. Ces dernières bien que conscientes des printemps à venir se posèrent bien des questions. Comment savoir qui est arbre et qui est autre, faut-il vraiment que la vie change soudain, toujours, arbre ne peut donc être heureux s'il est fendu ?
    les deux arbres.jpg

    Et ce n'était que le début du bouleversement, les deux arbres désolés furent bientôt mis en question par toute la commune. il faut refaire la route, faire un nouveau chemin plus droit, plus facile, aux normes actuelles. Un des deux arbres doit tomber.

    Quelle bonne aubaine se dit le non-arbre fendu. "Prenez-moi je veux m'en aller, regardez je n'ai plus de feuilles, je suis fendu et mon tronc étouffe d'un côté." L'arbre penché eut beau dire à l'arbre fendu qu'il ne voyait rien que de l'écorce normalement recouverte de mousse en cette saison, pour un arbre de cet âge et ainsi orienté, mais l'arbre fendu persista à dire que ce n'était pas ainsi que les non-arbres doivent être.

    Ainsi fut fait.

    On ne l'abattit pas comme un arbre digne de ce nom. On l'arracha avec une grue comme on aurait enlevé un vulgaire poteau. La grue cassa les deux demi-troncs qui explosèrent dans des cris que seule la matière animée peut inventer. Puis plus rien. Un étrange silence. La grue acheva son travail en dessouchant d'un coup de cuillère ce qui avait été un arbre. Elle déposa l'étrange objet quelques mètres à côté du trou béant hérissé de racines arrachées. Puis des hommes dans un camion vinrent le prendre.

    Aujourd'hui la rue et l'allée sont en travaux de rénovation, pour l'instant ça ne ressemble encore pas à grand chose, l'arbre penché ose à peine jeter un regard dans le vide laissé par le départ de l'arbre fendu. Laissons venir le printemps lui crient les arbres alentours, tu verras nature est changeante mais nature vivante est toujours belle pour celui qui sait la regarder. Laisse aux hommes le temps de faire leur sale boulot et n'oublie pas qu'un jour, ils comprennent.


    SPM_A0896.jpg




     

     


  • Cuisine !!!

    OoOoOoOoOhhh mon dieuuuuuuu !!!

    Là vous avez le droit de vous dire :" keskispassedonk" ??
    Et là je vous répondrai que vous avez bien raison de vous poser la question !!!!

    Imaginez une tite maison en Provence (jusque là tout va bien)
    Imaginez une tite dame handicapée qui habite dans la tite maison en Provence (mouais ...)
    Imaginez que la tite dame dans la tite maison elle a prévu des tits travaux (ha ha)
    Imaginez que la tite dame elle aime les choses simples comme prévoir de faire descendre des murs, refaire 50 m2 de carrelage, changer tous les meubles et tout l'éléctroménager ... (aaaaaah ben oui quand même)

    Bon maintenant imaginez-vous 7 mois plus tard (ben oui hein c'est le temps qu'il faut à la MDPH du Vaucluse pour traiter un dossier d'aménagement de logement et encore c'est pas fini ...) donc 7 mois plus tard, il fait beau, les enfants sont partis chez papi, mamie, Hôm et tite dame travaille à domicile au milieu du chantier de rénovation ... bim , bam, boum tombent les murs, flip, flap a brand new carrelage, toc toc toc Monsieur C discount livre l'éléctroménager tip top pas cher (oui c'est de la pub)(1 000 € économisé sur 4 appareils ça vaut le coup) jusque là tout va bien ...

    Un caisson, deux caissons, une faça... une faç quoi ?? une façade Bergame .... nooooooooooooooooooon pas Bergame !! Moi j'ai choisi Estoril laqué cannelle !!!

    ah ben là je crois bien qu'il y a un tit problème hein ... c'est pas la bonne cuisine !!
    Et vous savez quoi ??
    L'usine est fermée jusqu'à fin août !!!!!!!!!!!!!!!!!

    Bon ben les photos de la brand new cuisine ça sera plutôt pour fin septembre !! En attendant quelques photos de ici et maintenant .... !!!

    la semaine dernière :

    725082606.jpg


    il y a quelques jours :

    402351497.jpg


    ce soir :

    1312106167.jpg


    sinon je vais préparer un diaporama pour vous donner une idée de tout ce que je ne vous ai pas encore raconté ... j'ai enfin sorti les photos de mon téléphone, sur certaines il ya de la neige !! ça rafraîchit !! Mince j'ai baptisé le dossier "divers juillet 2009" j'aurais du mettre "D'hiver à juillet 2009" ... le temps passerait-il trop vite ... ou alors l'emploi du temps est bien occupé ... voui ça doit être ça !!

    695608701.jpg